Médecins du Maroc Index du Forum Médecins du Maroc
Site spécialisé en diffusion d'information sur les actualites des Médecins et de la Médecine au Maroc
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Médecins du Maroc 
Bienvenue sur le forum des médecins du Maroc : nous cherchons des modérateurs pour le forum si vous êtes intéressé contacter l'administrateur
Special Residanat Rabat 2012
Aller à la page: <  1, 2, 319, 20, 21332, 333, 334  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> Actualités professionnelles et concours -> Spécial RESIDANAT et INTERNAT
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
medrameuse
actif
actif

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2009
Messages: 56
Sexe: féminin
Point(s): 19
Moyenne de points: 0,34

MessagePosté le: Mar 21 Aoû 2012 - 20:33    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

pour les urgence c le matin et les 2 a la fois medical et chirurgical 2kestion chacune

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Aoû 2012 - 20:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 21 Aoû 2012 - 20:35    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

cyrine a écrit:
CC tt le monde, 3id moubarak sa3Id , svp le cours AVC à la phase aigue (urgences mdcl). Merci bkp.


-Neurologie 3ème Semaine
21
LES ACCIDENTS VASCULAIRES
ISCHEMIQUES (AVCI)
I. Introduction :
-Définition : l’AVC se caractérise par l’installation brutale d’un déficit neurologique focal d’origine
vasculaire, soit ischémique soit hémorragique
-Les AVCI sont les plus fréquents (80-85%) / AVC hémorragiques
-L’incidence augmente avec l’âge : 2/1000 habitants
-C’est la troisième cause de mortalité, et la 1ère cause d’invalidité et d’hospitalisation en neurologie
-Les diagnostics + ont été amélioré par l’imagerie cérébrale (TDM et IRM)
-La prise en charge actuellement se fait dans des unités spécialisées : Stroke Unit
-Le traitement reste surtout préventif dans la prise en charge des facteurs de risque.
II. Rappel anatomo-physiologique :
 Anatomie :
-La vascularisation cérébrale est assurée par 2 systèmes vasculaires :
· Le système carotidien formé par les deux carotides internes avec leurs branches terminales :
l’artère cérébrale ant, l’artère cérébrale moy et l’artère carotidienne ant
· Le système vertébro-basilaire formé par : les 2 artères vertébrales, le tronc basilaire et les
artères cérébrales post
-Entre ces deux systèmes existe des anastomoses qui réunissent la circulation carotidienne et
vertébrale par le biais du polygone de Willis :
· Artère communicante ant, relie les 2 artères cérébrales ant
· Artère communicante post relie la carotide interne à l’artère cérébrale post
Il existe des anastomoses extra crâniennes qui passent par l’artère ophtalmique et l’artère corticale
et leptoméningée.
 Physiologie :
-Les AVC sont la conséquence soit de la migration d’un embole soit de la thrombose d’un vaisseau
-Les conséquences de l’AVC sont :
· A court terme : oedème cérébral + effet de masse + hypertension intracrânienne + risque
d’engagement
· A long terme : ischémie du tissu cérébral avec une zone centrale nécrosée et une autre zone
autour hypoperfusée = zone de pénombre, c’est avec cette zone que peuvent réagir les
traitements.
III. Formes étiopathogéniques :
-Les étiologies sont nombreuses, elles sont dominées par l’athérome chez le sujet âgé.
-Chez le sujet jeune moins de 45 ans, il faut faire une enquête étiologique pour chercher la cause
-Neurologie 3ème Semaine
22
A. Athérome des gros troncs vasculaires :
 Structure :
-L’athérome se constitue sur les artères a partir de dépôts lipidiques et de sclérose conjonctive
-Ces lésions entrainent l’épaississement de la paroi artérielle et une sténose.
 Topographie :
-Surtout la bifurcation des artères de gros calibre, ex : siphon carotidien, la partie haute de la
carotide interne, le tronc basilaire et l’origine des artères cérébrales moy et post.
 Evolution :
La sténose carotidienne évolue soit vers :
· Un mécanisme embolique = migration de thrombus qui vont provoquer des accidents
ischémiques transitoires ou définitifs
· Un mécanisme obstructif : la sténose évolue vers la thrombose AVC ischémique définitif.
B. Embolies d’origine cardiaque :
-Les AVC surviennent surtout dans les territoires carotidiens
-L’origine de ces embolies est la cardiopathie valvulaire avec trouble du rythme, l’infarctus du
myocarde, les endocardites infectieuses.
-L’accident le plus courant : sur rétrécissement mitral
C. Dissections artérielles :
-Surtout l’artère carotide interne et l’artère vertébrale, qui sont les plus touchées
-C’est un clivage de la paroi artérielle avec formation d’un hématome obstruant l’artère
-La cause est soit spontanée ou suite à un traumatisme
-Cliniquement : signes locaux : cervicalgies, céphalées, acouphènes, syndrome de Claude-Bernard-
Horner atteinte du sympathique (myosis, ptosis, enophtalmie)
-Le Diagnostic + : l’écho-doppler et surtout l’artériographie
-Traitement : anticoagulants.
D. Artérites inflammatoires du SNC :
 Artérite de Horton : sujet âgé qui présente des céphalées importantes qui sont inhabituelles
avec amaigrissement, VS accélérée
-Diagnostic + : se fait par la biopsie de l’artère temporale
-Traitement : corticothérapie
 Maladie de Takayashu : femmes sans pouls
 Lupus : artérite et AVC
 Syndrome des anticorps anti-phospholipides.
E. Les autres causes :
-Artérites infectieuses : syphilis, tuberculose, méningite bactérienne
-Thrombophlébites cérébrales : territoire veineux
-Hémopathies : leucémie, maladie de Vaquez (hyper coagulabilité)
-Dysplasie fibro musculaire artérielle
-Traumatisme artériel
-25% des cas : aucune cause.
-Neurologie 3ème Semaine
23
IV. Formes symptomatiques des AVC :
A. les types évolutifs :
1. Les accidents ischémiques transitoires :
Ce sont des AVC qui durent moins de 24 h et qui ne laissent aucune séquelle
C’est un signe d’alarme, signe précurseur d’un AVC définitif.
a. AIT carotidiens :
-Amaurose unilatérale, surtout si accompagnée d’une hémiparésie controlatérale
-Troubles sensitifs unilatéraux
-Troubles du langage
b. AIT vertébro-basilaires :
-Troubles de l’équilibre
-Troubles moteurs (Drop Attacks)
-Troubles sensitifs
-Troubles visuels
2. AVC constitués :
-Ce sont des AVC entrainant des signes neurologiques en foyers et qui durent plus de 24 h.
3. AVC en évolution ou progressifs :
-L’installation de l’AVC est progressive, allant de quelques heures à quelques jours
-Elle se fait soit en continue soit en pallier.
B. Formes topographiques :
1. AVC du territoire carotidien :
a. Sténose de la carotide interne :
-Elle donne le syndrome optico-pyramidal
-Amaurose unilatérale, hémiparésie controlatérale
b. Syndrome sylvien superficiel :
-Il donne une hémiplégie sensitivo-motrice à prédominance facio-brachiale
-Aphasie motrice s’il ya atteinte de l’hémisphère dominant
-Anosognosie de l’espace gauche en cas de lésion droite.
c. Syndrome sylvien postérieur :
Hémianopsie latérale homonyme controlatérale
Aphasie motrice en cas d’atteinte de l’hémisphère dominant
d. Syndrome sylvien profond :
-Hémiplégie motrice pure globale et proportionnelle
-Aphasie motrice si atteinte de l’hémisphère dominant.
e. Syndrome sylvien total :
-Hémiplégie sensitivo-motrice totale avec hémianopsie latérale homonyme
-Aphasie motrice en cas d’atteinte de ‘hémisphère dominant.
-Neurologie 3ème Semaine
24
f. Syndrome de la cérébrale antérieure :
-Monoplégie crurale sensitivo-motrice
-Grasping réflexe, indifférence, incontinence
Sd frontal.
2. AVC du territoire vertébro-basilaire :
a. Syndrome de Wallenberg :
-Il est secondaire à une thrombose de l’artère cérébelleuse inf
· Du côté de la lésion :
-Syndrome vestibulaire avec un grand vertige
-Sd de Claude-Bernard-Horner
-Hypo ou anesthésie faciale
-Paralysie des nerfs mixtes
· Du côté opposé de la lésion :
-Hypoesthésie thermo-algique épargnant la face.
b. Thrombose du tronc basilaire :
Coma, tétraplégie, atteinte des nerfs crâniens.
c. Infarctus du cervelet :
Sd cérébelleux le plus souvent d’évolution favorable.
V. Diagnostic positif des AVC :
A. Clinique :
1. Interrogatoire :
-Mode de début : brutal ou rapidement progressif
-Evolution immédiate du déficit ou aggravation ou régression
-Antécédents, notamment des antécédents neurologiques aves notion d’AIT, accidents cardiaques
(valvulopathies, angine de poitrine)
-Facteur de risque de l’athérosclérose :
· HTA
· Hypercholestérolémie
· Dyslipidémie
· Tabac
· Obésité
· Sédentarité
· Contraceptifs oraux
· diabète.
2. Examen clinique :
-Examen neurologique : recherche de signes neurologiques en foyer rappelant un territoire
vasculaire
-Examen cardiaque : recherche de souffles, roulement
-Neurologie 3ème Semaine
25
-Examen des artères :
° ausculter le siphon carotidien à la recherche d’un souffle qui signe la présence d’une sténose
° Rechercher les pouls
-Examen général.
B. Examen complémentaires :
1. TDM cérébrale :
-Elle permet de différencier un AVC ischémique d’un AVC hémorragique
-Infarctus cérébral : se traduit par une hypodensité intéressant un territoire vasculaire. Parfois cette
hypodensité n’apparait qu’après quelques jours
-Le bilan de l’étendue de l’infarctus oedème périlésionnel.
2. IRM cérébrale :
-Elle a une sensibilité supérieure à la TDM
-IRM diffusion-perfusion : permet de limiter la zone de pénombre qui est hypoperfusée.
3. Artériographie cérébrale :
-On a recours à cet examen que chez le sujet jeune et en cas d’accident ischémique transitoire.
4. Echodoppler cérébrale :
-Il permet d’évoquer une sténose ou une occlusion d’un gros tronc artériel.
5. Echocardiographie :
-Pour visualiser la proie ventriculaire = contractilité du coeur.
6. EEG :
-Permet de montrer un foyer de souffrance localisé.
7. Examens biologiques :
-Pour rechercher des facteurs étiologiques.
VI. Evolution et pronostic :
1. Evolution :
-Quand c’est un AVC étendu, l’évolution immédiate est en fonction du trouble de la vigilance et de
l’oedème cérébral qui peut occasionner le décès du sujet par HTIC
-La récupération de signes neurologiques est imprévisible, mais elle est d’autant plus rapide si elle
s’annonce tôt et avance rapidement.
2. Pronostic :
-Les facteurs de mauvais pronostic sont : les AVC ischémiques massifs, étendus, sujet de plus de 70
ans, association : diabète ou HTA ou cardiopathie, antécédents d’AVC
-Durant l’évolution peuvent survenir des crises épileptiques.
VII. Traitement :
1. Mesures générales :
-Pour la fonction cardiaque : il faut respecter l’HTA des premiers jours
-Pour la fonction respiratoire : il faut lutter contre l’encombrement bronchique, les troubles de la
déglutition, oxygénothérapie
-Neurologie 3ème Semaine
26
-Lutter contre les infections (respiratoires et urinaires)
-Assurer un équilibre hydroélectrolytique et éviter les solutés glycosés
-Prévention des escarres et les complications thromboemboliques (héparinothérapie
prophylactique)
-Commencer une kinésithérapie.
2. Traitement particulier :
-Anticoagulants : voie sous cutanée, voie orale
en cas d’AIT, AVC sur cardiopathie avec troubles du rythme et en cas de dissection carotidienne
-Chirurgie carotidienne : exérèse de la plaque d’athérome
-Thrombolyse : se fait dans les unités vasculaires spécialisées, on la préconise avant la 3ème heure
Il s’agit d’une lyse du thrombus, le produit utilisé : RTPA (recombinant tissue plasminogène
activator)
Le risque est la transformation hemorragique.
3. Prévention primaire :
C’est la prise en charge des facteurs de risque.
4. Prévention secondaire :
Prévention de la récidive
On donne les anti-agrégants : -Aspirine
-Triclopidine (Triclid*) en cas de CI a l’Aspirine
-Plavix*.


Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 21 Aoû 2012 - 20:37    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

c bon cyrine? c'est ce que tu cherches ?

Revenir en haut
cyrine
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2012
Messages: 669
Sexe: féminin
Point(s): 682
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Mar 21 Aoû 2012 - 20:56    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

Merci OZA pr le cours, pr les shémas d anatomie de MEDO, t as qu à parcourir un peu le forum ds cette rubrik de rabat MEDO a mis le lien kelk part, ana g téléchargé dakchi w j ai fais le tirage , je né plus le lien. merci pr ton aide , si je cherche chi haja w je trouves pas, je vs dis. Thanks pr ton sens de partage Smile

Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 21 Aoû 2012 - 20:58    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

cyrine a écrit:
Merci OZA pr le cours, pr les shémas d anatomie de MEDO, t as qu à parcourir un peu le forum ds cette rubrik de rabat MEDO a mis le lien kelk part, ana g téléchargé dakchi w j ai fais le tirage , je né plus le lien. merci pr ton aide , si je cherche chi haja w je trouves pas, je vs dis. Thanks pr ton sens de partage Smile


il y'a pas de quoi me remercier dr cyrine Smile on est la pr s'aider, et lah ysahhal 3lina kamline et on reussi cet exam !


Revenir en haut
cyrine
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2012
Messages: 669
Sexe: féminin
Point(s): 682
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Mar 21 Aoû 2012 - 21:20    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

Attends stp, le cours inclue ossi l avc hemorragik non?

Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 21 Aoû 2012 - 21:21    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

cyrine a écrit:
Attends stp, le cours inclue ossi l avc hemorragik non?


je sais pas, j'ai pas encore fait les path medicales, c ske g trouvé ds mes cours


Revenir en haut
cyrine
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2012
Messages: 669
Sexe: féminin
Point(s): 682
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2012 - 14:44    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

Salut tt le monde, comme tt le monde le sait, le cours des anémies en patho mdcl é hypersortable etdc important à lire, mais au fait il ne traite ke les anéémies hémolytik et mégalo , wash vs ossi vs navé ke ces deux chapitres wlla ana j ai l anémie ferriprive ki mank? La liste des cours aussi ne contient ke ces deux chapitres, alors?

Revenir en haut
MEDO
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2011
Messages: 753
Point(s): 763
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2012 - 15:52    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

Vous avez 3 chapitres portant sur les Anémies
 1 -Anémies : démarche diagnostique et classification
 2 -Anémies hémolytiques : démarche diagnostique et classification
 3 -Anémies mégaloblastiques : physiopathologie, diagnostic et traitement

L"anémie ferriprive en fait partie "1"

NB: TOUT EST IMPORTANT TANT QUE LE JURY NE S'EST PAS ENCORE AFFICHE
B.courage!


Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2012 - 16:14    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

MEDO a écrit:
Vous avez 3 chapitres portant sur les Anémies
 1 -Anémies : démarche diagnostique et classification
 2 -Anémies hémolytiques : démarche diagnostique et classification
 3 -Anémies mégaloblastiques : physiopathologie, diagnostic et traitement

L"anémie ferriprive en fait partie "1"

NB: TOUT EST IMPORTANT TANT QUE LE JURY NE S'EST PAS ENCORE AFFICHE
B.courage!


l'affichage du jury est prévu pr quand?


Revenir en haut
MEDO
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2011
Messages: 753
Point(s): 763
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2012 - 16:29    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

Pas avant la dernière semaine du mois d'octobre, si le concours aura lieu à partir de 30 octobre!

Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2012 - 16:31    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

MEDO a écrit:
Pas avant la dernière semaine du mois d'octobre, si le concours aura lieu à partir de 30 octobre!


ah d'accord ! encore tôt pr deviner les jury Sad merci Medo


Revenir en haut
cyrine
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2012
Messages: 669
Sexe: féminin
Point(s): 682
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2012 - 16:49    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

Merci les amis pr la correction , svp si c possible envoyez moi la liste de patho mdcl et chgi kom ça je vérifie ski mank, mon dieu à chak fois ke je me dis safi g rangé les cours , je m appércoie ke g des trucs ki mank Sad

Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2012 - 16:56    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

cyrine a écrit:
Merci les amis pr la correction , svp si c possible envoyez moi la liste de patho mdcl et chgi kom ça je vérifie ski mank, mon dieu à chak fois ke je me dis safi g rangé les cours , je m appércoie ke g des trucs ki mank Sad


PATHOLOGIE CHIRURGICALE

1. Hernies : inguinale, crurale et ombilicale : diagnostic, évolution, et principes thérapeutiques
2. Complications des hernies hiatales : diagnostic et principes thérapeutiques
3. sténose peptique de l’œsophage : diagnostic, évolution, et principes thérapeutiques
4. Adénocarcinome du cardia et du bas œsophage : épidémiologie, diagnostic et principes thérapeutiques.
5. Cancer de l'œsophage : épidémiologie, diagnostic et principes thérapeutiques
6. Cancer de l’estomac : diagnostic, bilan d’extension et principes thérapeutiques
7. Complications de l’ulcère gastro-duodénal : diagnostic et principes thérapeutiques
8. Cancer du côlon: épidémiologie, anatomie pathologique, classification, diagnostic, pronostic, principes du traitement
9. Cancer du rectum : épidémiologie, anatomie pathologique, classification, diagnostic, pronostic, principes du traitement
10. Kyste hydatique du foie : épidémiologie, diagnostic, complications, principes du traitement et prévention
11. Cholécystites aiguës diagnostic et principes thérapeutiques
12. Cancer de la tête du pancréas : diagnostic clinique et paraclinique, bilan d’extension et principes thérapeutiques
13. Traitement chirurgical des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (Rectocolite hémorragique et Maladie de Crohn) : bases du traitement, indications et principales méthodes chirurgicales
14. Méga colon congénital : physiopathologie, diagnostic et traitement
15. Sténose hypertrophique du pylore : diagnostic et traitement
16. Diagnostic d’une tumeur abdominale de l’enfant : manifestations cliniques, explorations et diagnostic étiologique
17. Traitement chirurgical des goitres : bases du traitement chirurgical, principales méthodes indications
18. Cancer de la thyroïde : anatomie pathologique, diagnostic et traitement
19. Tumeurs de la surrénale : circonstances de découverte et démarche diagnostique
20. Tumeurs endocrines du pancréas : circonstances de découverte, démarche diagnostique, principales formes cliniques
21. Cancer du sein épidémiologie, anatomie pathologique et classification, diagnostic, traitement
22. Complications des avortements: diagnostic et prise en charge
23. Hémorragies au cours de la grossesse et du post partum: diagnostic, étiologie, prise en charge
24. Maladie trophoblastique diagnostic et traitement
25. Cancers du col utérin : épidémiologie, dépistage, anatomie pathologique, diagnostic et principes du traitement.
26. Cancers de l’endomètre : épidémiologie, diagnostic, principes du traitement
27. Fibromyomes utérins : diagnostic, évolution et traitement
28. Tumeurs de l’ovaire: anatomie pathologique, diagnostic et principes du traitement
29. Pelvipéritonites d’origine gynécologique : diagnostic, évolution et traitement
30. Adénome prostatique : diagnostic, évolution et traitement
31. Cancer de la prostate : diagnostic, évolution et traitement
32. Cancers du testicule: anatomie pathologique, diagnostic, évolution et traitement
33. Cancer du rein de l’adulte : anatomie pathologique, diagnostic, évolution et traitement
34. Tumeurs de vessie : anatomie pathologique, diagnostic, évolution et traitement
35. Lithiase urinaire: étiologie, physiopathologie, diagnostic, évolution et traitement
36. Incontinence urinaire chez la femme : diagnostic et principes du traitement
37. Fistules vésico-vaginales : étiologies, diagnostic et traitement
38. Tuberculose uro-génitale : diagnostic, complications, séquelles et traitement
39. Rétrécissements de l’urètre: épidémiologie, étiologies, diagnostic et traitement
40. Traumatismes vertébro-médullaires cervicaux : diagnostic, complications et traitement
41. Traumatismes vertébro-médullaires dorso-lombaires : diagnostic, complications et traitement
42. Compressions médullaires lentes : diagnostic, évolution et principes thérapeutiques
43. Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure : anatomie pathologique, physiopathologie, diagnostic étiologique et évolution
44. Fractures de l’anneau pelvien: mécanisme, classification, diagnostic, complications et principes thérapeutiques
45. Fractures du col du fémur : classification, diagnostic et principes thérapeutiques
46. Fractures des plateaux tibiaux : classification, diagnostic, complications et principes thérapeutiques
47. Lésions méniscales du genou : classification, diagnostic et principes thérapeutiques
48. Fractures bimalléolaires : mécanismes, classification, diagnostic, complications et principes thérapeutiques
49. Luxations récentes de l'épaule : mécanismes, classification, diagnostic, complications et principes thérapeutiques
50. Ostéomyélites aiguës de l’enfant : physiopathologie, diagnostic clinique et paraclinique, évolution et complications, formes cliniques et traitement
51. Tumeurs malignes des os : classification, diagnostic et principes thérapeutiques
52. Luxation congénitale de la hanche avant l’âge de la marche : facteurs étiologiques, diagnostic et traitement
53. Epiphysiolyse fémorale supérieure: facteurs étiologiques, diagnostic, complications et principes thérapeutiques
54. Ostéochondrite primitive de la hanche : facteurs étiologiques, diagnostic, évolution et principes thérapeutiques
55. Artériopathies oblitérantes des membres inférieurs : diagnostic, évolution et principes thérapeutiques
56. Sténose de la carotide interne extra crânienne : diagnostic, évolution et principes thérapeutiques
57. Varices des membres inférieurs : diagnostic, évolution et principes thérapeutiques
58. Anévrysmes de l'aorte abdominale sous rénale : étiologie, diagnostic, complications et traitement
59. Insuffisance entéromésentérique chronique : diagnostic, évolution et principes thérapeutiques
60. Kystes hydatiques du poumon : diagnostic et principes thérapeutiques
61. Cancers bronchiques : épidémiologie, anatomie pathologique, diagnostic, évolution et principes thérapeutiques
62. Dyspnée laryngée : diagnostic étiologique et traitement
63. Obstruction nasale : diagnostic étiologique et traitement
64. Cancer du cavum : épidémiologie, anatomie pathologique, diagnostic et principes thérapeutiques
65. Cataracte : diagnostic, principes de traitement et de prévention
66. Glaucome primitif à angle fermé : physiopathologie, diagnostic, évolution et traitement
67. Trachome : définition, différents stades, complications et traitement

____________________________

PATHOLOGIE MEDICALE

1. Risque cardio-vasculaire : facteurs et conséquences pathologiques
2. Rhumatisme articulaire aigu: physiopathologie, diagnostic, traitement et prévention
3. Les valvulopathies mitrales :
_ Rétrécissement mitral : diagnostic et prise en charge
_ Insuffisance mitrale : diagnostic et prise en charge
4. Les valvulopathies aortiques :
_ Rétrécissement aortique : diagnostic et prise en charge
_ Insuffisance aortique : diagnostic et prise en charge
5. Endocardites infectieuses : physiopathologie, diagnostic et traitement
6. Insuffisance cardiaque : physiopathologie, diagnostic et traitement
7. Péricardites aiguës et chroniques: diagnostic, traitement, évolution
8. Coeur pulmonaire chronique: diagnostic et prise en charge
9. L’hypertension artérielle (HTA) de l’adulte:
_ Épidémiologie, physiopathologie, classification,
_ Étiologies des HTA secondaires,
_ Traitement de l’HTA essentielle, évolution
_ Hypertension artérielle de la grossesse: diagnostic, complications, traitement
10. Thromboses veineuses des membres inférieurs : diagnostic et traitement
11. Douleur abdominale chronique chez l’adulte et l’enfant : conduite diagnostique
12. Reflux gastro-oesophagien non compliqué du nourrisson, de l’enfant et de l’adulte: diagnostic et traitement
13. Maladie ulcéreuse : physiopathologie et conséquences thérapeutiques
14. Hépatites virales :
_ Hépatite aiguë virale B: diagnostic et modalités évolutives
_ Virus de l’hépatite C: conduite diagnostique devant une sérologie positive en Elisa
_ Hépatites chroniques actives : diagnostic et principes thérapeutiques
15. Cirrhoses du foie : diagnostic et principales complications
16. Ictère choléstatique : conduite diagnostique
17. Diarrhée chronique chez l’adulte et l’enfant : conduite diagnostique
18. Parasitoses digestives chez l’adulte et l’enfant : diagnostic, traitement et prévention
19. Colites inflammatoires chroniques non compliquées :
_ Recto-colite ulcéro-hémorragique : diagnostic et traitement
_ Maladie de Crohn : diagnostic et traitement
20. Tuberculose péritonéale : diagnostic, évolution et traitement
21. Lymphomes digestifs : physiopathologie, classification et traitement
22. Fièvre typhoïde : épidémiologie, diagnostic, traitement et prévention
23. Brucellose : épidémiologie, diagnostic, traitement et prévention
24. Choléra : épidémiologie, diagnostic, traitement et prévention
25. Leptospirose ictéro-hémorragique : épidémiologie, diagnostic, traitement et prévention
26. Fièvre boutonneuse méditerranéenne: épidémiologie, diagnostic, traitement et prévention
27. Lèpre : épidémiologie, classification, diagnostic et principes de prise en charge
28. Hyper-éosinophilie : démarche diagnostique
29. Bilharziose uro-génitale : diagnostic, traitement et prévention
30. Infection à VIH:
_ Épidémiologie, diagnostic et classification, marqueurs pronostiques biologiques et modes de prévention.
_ Particularités chez la femme enceinte et le nouveau-né
31. Paludisme : épidémiologie, diagnostic, traitement et prévention
32. Toxoplasmose: interprétation des résultats sérologiques, diagnostic et traitement
33. Fièvres prolongées inexpliquées: définition et démarche diagnostique
34. Infections nosocomiales : diagnostic et mesures de prévention
35. Infection urinaire: physiopathologie, diagnostic, traitement et évolution
36. Antibiotiques : modes d’action, mécanisme de résistance, classification, effets indésirables et règles de prescription
37. Syphilis primo-secondaire : interprétation des résultats sérologiques, diagnostic et traitement.
38. Ulcération génitale : démarche diagnostique
39. Prurits chez l’adulte et l’enfant : diagnostic et traitement
40. Urticaire chez l’adulte et l’enfant : diagnostic et traitement
41. Onychomycoses : épidémiologie, diagnostic et traitement
42. Ulcère de jambe : diagnostic, prise en charge et évolution
43. Mélanomes malins: épidémiologie, dépistage, diagnostic, évolution et pronostic.
44. Erythème noueux : démarche diagnostique
45. Anémies
_ Anémies : démarche diagnostique et classification
_ Anémies hémolytiques : démarche diagnostique et classification
_ Anémies mégaloblastiques : physiopathologie, diagnostic et traitement
46. Syndromes myéloprolifératifs : définition et classification
47. Syndromes lymphoprolifératifs
_ Gammapathie monoclonale : démarche diagnostique
_ Leucémie lymphoïde chronique : diagnostic et principes thérapeutiques
_ Myélome multiple : physiopathologie, diagnostic et principes thérapeutiques
48. Leucémies aiguës: circonstances de découverte, moyens diagnostiques et facteurs pronostiques.
49. Lymphomes Hodgkiniens et non Hodgkiniens : circonstances de découverte, diagnostic et classification
50. Purpura : démarche diagnostique
51. Pancytopénie : démarche diagnostique
52. Chimiothérapie anti-cancéreuse : modalités de surveillance et complications
53. Radiothérapie : principes et effets indésirables
54. Amyloïdose : physiopathologie, classification et formes cliniques
55. Maladie lupique : diagnostic et principes du traitement
56. Dermato-polymyosites : classification, diagnostic et principes du traitement
57. Vascularites nécrosantes : diagnostic et classifications
58. Maladie de Behçet : physiopathologie, diagnostic et traitement
59. Spondylodiscite : démarche diagnostique
60. Polyarthrite évoluant depuis plus de 3 mois: démarche diagnostique
61. Spondylarthropathie : démarche diagnostique
62. Polyarthrite rhumatoïde : diagnostic, principes du traitement
63. Ostéoporose : physiopathologie, diagnostic et traitement
64. Ostéomalacie : diagnostic et traitement
65. Anti-inflammatoires non stéroïdiens : mécanismes d’action, classification et principaux effets indésirables
66. Corticothérapie au long cours : règles de prescription et effets secondaires.
67. Goutte : physiopathologie, diagnostic et traitement
68. Hyperparathyroïdies : diagnostic et traitement
69. Hyperthyroïdies : diagnostic et traitement
70. Hypothyroïdies : diagnostic et traitement
71. Goitre et nodule de la thyroïde : conduite diagnostique
72. Hypercorticismes : physiopathologie, diagnostic et principes du traitement
73. Insuffisances surrénales lentes : diagnostic et traitement
74. Dysfonctionnements érectiles: conduite diagnostique et traitement
75. Diabète sucré chez l’enfant, l’adulte et au cours de la grossesse:
_ Classification, physiopathologique et diagnostic,
_ Complications et principes du traitement
76. Hyperlipidémies : diagnostic et prise en charge
77. Infections broncho-pulmonaires non tuberculeuses du nourrisson, de l'enfant et de l'adulte : diagnostic, traitement
78. Grippe : épidémiologie, diagnostic, traitement et prévention.
79. Tuberculose :
_ Tuberculose : épidémiologie et prévention.
_ Primo-infection de la Tuberculose : diagnostic et traitement
_ Formes pulmonaires de la Tuberculose diagnostic et traitement
_ Méningite tuberculeuse : diagnostic et traitement
_ Schémas thérapeutiques de la tuberculose au Maroc
80. Asthme : physiopathologie, diagnostic et prise en charge thérapeutique.
81. Pleurésie séro-fibrineuse : conduite diagnostique
82. Sarcoïdose médiastino-pulmonaire : classification et bilan d’extension
83. Syndrome médiastinal : démarche diagnostique
84. Impact de l’environnement sur l’appareil respiratoire :
_ Tabagisme, pollution de l’air
_ Pathologie respiratoire relevant de la médecine du travail,….
85. Œdèmes des membres inférieurs : démarche diagnostique
86. Protéinuries : physiopathologie, classification et démarche diagnostique.
87. Insuffisance rénale chronique : diagnostic et principes du traitement
88. Les diurétiques : prescription et effets indésirables
89. Neuropathie périphérique : conduite diagnostique
90. Epilepsies: classification et principes du traitement
91. Tremblement des extrémités: démarche diagnostique et principes du traitement
92. Syndromes parkinsons : diagnostic et traitement
93. Syndrome myasthénique : physiopathologie, diagnostic et traitement
94. Sclérose en plaques : démarche diagnostique et prise en charge
95. Vertige : conduite diagnostique
96. Anorexie mentale : démarche diagnostique
97. Syndrome dépressif : conduite diagnostique et principes du traitement
98. Syndrome confusionnel : conduite diagnostique et principes du traitement
99. Ménopause : diagnostic, conséquences, arguments thérapeutiques et suivi
100. Infertilité du couple : prise en charge
101. Contraception : méthodes, contre-indications, surveillance
102. Grossesse: diagnostic, surveillance, indication des examens complémentaires.
103. Accouchement normal en présentation du sommet
104. Post-partum: surveillance clinique, allaitement et ses complications.
105. Menace d'accouchement prématuré: étiologie, diagnostic, principes du traitement.
106. Immunisation sanguine fœto-maternelle: dépistage, prévention.
107. Ictère du nouveau- né : diagnostic et prise en charge
108. Diarrhées aiguës de l’enfant : diagnostic et prise en charge
109. Carences nutritionnelles de l’enfant: diagnostic et prise en charge
110. Angines et pharyngites de l'enfant et de l'adulte et leurs complications diagnostic et prise en charge
111. Otites aiguës: étiologie, diagnostic et traitement
112. Eruptions fébriles chez l’enfant : diagnostic et prise en charge
113. Vaccination :
_ Principes, indications, contre-indications, accidents et efficacité.
_ Calendrier vaccinal obligatoire chez l’enfant au Maroc
114. Cardiopathies cyanogènes ou non chez l’enfant: diagnostic et prise en charge
115. Psychoses de l’enfant: diagnostic et principe de prise en charge


tu m'as dit que le cours de behcet est inclu


Revenir en haut
cyrine
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2012
Messages: 669
Sexe: féminin
Point(s): 682
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2012 - 18:21    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

Oui OZA c inclu meme ché toi ds ta liste c le 58 ème. Merci bkp pr la liste Very Happy

Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2012 - 18:23    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

cyrine a écrit:
Oui OZA c inclu meme ché toi ds ta liste c le 58 ème. Merci bkp pr la liste Very Happy


stp si tu arrives à trouver ce cours passe le moi, merci Smile


Revenir en haut
MEDO
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2011
Messages: 753
Point(s): 763
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2012 - 18:46    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

Maladie de behcet

Définition-physiopathologie
- La MB fait maintenant partie des vascularites avec atteinte des gros ou des petits vx artériels et veineux
- La pathogénie reste inconnue (intervention de facteurs environnementaux et immunologiques)
- Le rôle favorisant des infections et notamment du streptocoque est vraisemblable.
-Observée avec prédilection dans les pays du bassin méditerranéen et au Japon, elle est en fait ubiquitaire.
-Un facteur génétique est vraisemblable compte tenu de la fréquence accrue de l'antigène HLA-B51 et plus
récemment du gène MICA A, proche de l'HLA de classe I chez les sujets atteints, mais les cas familiaux
sont rares (moins de 5 %).
Clinique +++
1- Les manifestations cutanéo-muqueuses : Elles sont indispensables au diagnostic puisqu'elles
représentent trois des quatre critères de classification majeurs → diagnostic de certitude.
→Les aphtes buccaux : Il s'agit d'ulcérations douloureuses, les bords en sont nets. Ils siègent sur la face
interne des joues, le sillon gingivo-labial, le pourtour de la langue et le frein. Ils peuvent être favorisés par
l'alimentation, les traumatismes dentaires, parfois par les cycles menstruels et les émotions.L'évolution se
fait en une dizaine de jours vers la guérison sans cicatrice et sans adénopathie.
→Les aphtes génitaux :Ils siègent chez l'homme sur les bourses; chez la femme, sur la vulve ou le vagin où
peuvent être totalement latents. Les aphtes génitaux laissent des cicatrices dépigmentées
→Les autres manifestations cutanées : la plus caractéristique étant sont la pseudofolliculite(pustule non
centrée par un follicule pileux) ; Les autres comportent érythèmes noueux, pyoderma gangrenosum…
L'hyperréactivité cutanée aux agressions de l'épithélium→ origine du test pathergique. Il est considéré
comme positif lorsqu'une papule ou une pustule est obtenue 24 à 48 heures après la piqûre de la face
antérieure de l'avant-bras par une aiguille de 21G ; La biopsie d'un test positif →vascularite
2-L'atteinte articulaire
- Il s'agit d'arthralgies et/ou d'oligoarthrites inflammatoires
- Le liquide articulaire est inflammatoire.
- L'association à une spondylarthrite ankylosante est possible posant de délicats problèmes nosologiques.
3-Les manifestations oculaires : (3eme rang par leur fréquence) et conditionnent le PC Fonctionnel
- uveite à hypopion antérieure et postérieure
- vascularite rétinienne.
-complications majeures : cataractes, hypertonies oculaires et cécité par atteinte du segment postérieur.
4-Atteinte neurologique(Neuro-Behçet )
-SNC : touche la substance blanche,
-Angéite cérébrale
-Neuropathie périphérique.
-Névrite optique rétrobulbaire.
5-L'atteinte vasculaire(angio-Behçet) thrombophlébites 40%; thromboses art 5% ;- Anévrysme 3%
6-Autres : gastro-intestinales ; Rénale. ; Autres…
Critères internationaux de classification de la maladie de Behçet
1- Critères majeurs
- Aphtose buccale récidivante (3x/an)
- Aphtose génitale
- Lésions cutanée : pseudo folliculite, érythème noueux, hypersensibilité cutanée….
- Pathergie test +
- Atteinte ophtalmologique : o Uvéite antérieure o Uvéite postérieure
o Vascularite rétinienne o Hypopion
2- Critères mineurs
- Atteinte articulaire
- Atteinte vasculaire
- Atteinte neurologique
3 critères majeurs Ou 2 critères majeurs + 2 critères mineurs
Thérapeutique :
1.Formes bénignes : cutanées ou articulaires :AINS, colchicine, anticoagulants
2.Corticothérapie : atteinte neurologique, vasculaire, et ophtalmologique
3.Immunosuppresseur : atteinte ophtalmologique
4.Thalidomide : dermato, rhumato, angio, ophtalmo
5.INF


Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2012 - 18:47    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

MEDO a écrit:
Maladie de behcet

Définition-physiopathologie
- La MB fait maintenant partie des vascularites avec atteinte des gros ou des petits vx artériels et veineux
- La pathogénie reste inconnue (intervention de facteurs environnementaux et immunologiques)
- Le rôle favorisant des infections et notamment du streptocoque est vraisemblable.
-Observée avec prédilection dans les pays du bassin méditerranéen et au Japon, elle est en fait ubiquitaire.
-Un facteur génétique est vraisemblable compte tenu de la fréquence accrue de l'antigène HLA-B51 et plus
récemment du gène MICA A, proche de l'HLA de classe I chez les sujets atteints, mais les cas familiaux
sont rares (moins de 5 %).
Clinique +++
1- Les manifestations cutanéo-muqueuses : Elles sont indispensables au diagnostic puisqu'elles
représentent trois des quatre critères de classification majeurs → diagnostic de certitude.
→Les aphtes buccaux : Il s'agit d'ulcérations douloureuses, les bords en sont nets. Ils siègent sur la face
interne des joues, le sillon gingivo-labial, le pourtour de la langue et le frein. Ils peuvent être favorisés par
l'alimentation, les traumatismes dentaires, parfois par les cycles menstruels et les émotions.L'évolution se
fait en une dizaine de jours vers la guérison sans cicatrice et sans adénopathie.
→Les aphtes génitaux :Ils siègent chez l'homme sur les bourses; chez la femme, sur la vulve ou le vagin où
peuvent être totalement latents. Les aphtes génitaux laissent des cicatrices dépigmentées
→Les autres manifestations cutanées : la plus caractéristique étant sont la pseudofolliculite(pustule non
centrée par un follicule pileux) ; Les autres comportent érythèmes noueux, pyoderma gangrenosum…
L'hyperréactivité cutanée aux agressions de l'épithélium→ origine du test pathergique. Il est considéré
comme positif lorsqu'une papule ou une pustule est obtenue 24 à 48 heures après la piqûre de la face
antérieure de l'avant-bras par une aiguille de 21G ; La biopsie d'un test positif →vascularite
2-L'atteinte articulaire
- Il s'agit d'arthralgies et/ou d'oligoarthrites inflammatoires
- Le liquide articulaire est inflammatoire.
- L'association à une spondylarthrite ankylosante est possible posant de délicats problèmes nosologiques.
3-Les manifestations oculaires : (3eme rang par leur fréquence) et conditionnent le PC Fonctionnel
- uveite à hypopion antérieure et postérieure
- vascularite rétinienne.
-complications majeures : cataractes, hypertonies oculaires et cécité par atteinte du segment postérieur.
4-Atteinte neurologique(Neuro-Behçet )
-SNC : touche la substance blanche,
-Angéite cérébrale
-Neuropathie périphérique.
-Névrite optique rétrobulbaire.
5-L'atteinte vasculaire(angio-Behçet) thrombophlébites 40%; thromboses art 5% ;- Anévrysme 3%
6-Autres : gastro-intestinales ; Rénale. ; Autres…
Critères internationaux de classification de la maladie de Behçet
1- Critères majeurs
- Aphtose buccale récidivante (3x/an)
- Aphtose génitale
- Lésions cutanée : pseudo folliculite, érythème noueux, hypersensibilité cutanée….
- Pathergie test +
- Atteinte ophtalmologique : o Uvéite antérieure o Uvéite postérieure
o Vascularite rétinienne o Hypopion
2- Critères mineurs
- Atteinte articulaire
- Atteinte vasculaire
- Atteinte neurologique
3 critères majeurs Ou 2 critères majeurs + 2 critères mineurs
Thérapeutique :
1.Formes bénignes : cutanées ou articulaires :AINS, colchicine, anticoagulants
2.Corticothérapie : atteinte neurologique, vasculaire, et ophtalmologique
3.Immunosuppresseur : atteinte ophtalmologique
4.Thalidomide : dermato, rhumato, angio, ophtalmo
5.INF


Merci dr Medo Smile


Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2012 - 19:16    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

est ce qu'on doit parler des glandes parathyroides dans le cours d'anatomie la loge thyroidienne?

Revenir en haut
MEDO
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2011
Messages: 753
Point(s): 763
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2012 - 19:20    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

OUI, ILS EN FONT PARTIE

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:00    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> Actualités professionnelles et concours -> Spécial RESIDANAT et INTERNAT Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page: <  1, 2, 319, 20, 21332, 333, 334  >
Page 20 sur 334

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com