Médecins du Maroc Index du Forum Médecins du Maroc
Site spécialisé en diffusion d'information sur les actualites des Médecins et de la Médecine au Maroc
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Médecins du Maroc 
Bienvenue sur le forum des médecins du Maroc : nous cherchons des modérateurs pour le forum si vous êtes intéressé contacter l'administrateur
Special Residanat Rabat 2012
Aller à la page: <  1, 2, 3188, 189, 190332, 333, 334  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> Actualités professionnelles et concours -> Spécial RESIDANAT et INTERNAT
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
amal12344
débutant
débutant

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2012
Messages: 27
Localisation: salé
Sexe: féminin
Point(s): 27
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 11:41    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

salam
svp est ce que vous pouvez me dire les questions hypersortables * merci d'avance


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 11:41    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
njiwahliwa
actif
actif

Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2011
Messages: 43
Localisation: RABAT
Sexe: féminin
Point(s): 42
Moyenne de points: 0,98

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 12:03    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

bonjour les collègues svp cours de PARASITOSES DIGESTIVES ENFANTS ET ADULTES
C URGENTTTT merci


Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 12:12    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

njiwahliwa a écrit:
bonjour les collègues svp cours de PARASITOSES DIGESTIVES ENFANTS ET ADULTES
C URGENTTTT merci


LES PARASITOSES DIGESTIVES

Les principaux sont :

1-PROTOZOAIRES :
1-1)AMIBIASE INTESTINALE
a-Diagnostic clinique :Il faut distinguer l’amibiase intestinale (ou dysenterie amibienne) qui correspond à l’agression de la muqueuse intestinale par le parasite, de l’amibiase viscérale résultant de la dissémination du protozoaire dans l’organisme.
1-Amibiase intestinale :dans sa forme typique (amibiase intestinale aiguë ou dysenterie amibienne), après une incubation de durée variable, le patient présente sans fièvre des douleurs abdominales (épreintes, ténesme) associées à une diarrhée afècale marquée de sang et de mucus. Le colon gauche peut être dure à la palpation et la rectoscopie peut montrer des ulcérations de la muqueuse colique.
2-Amibiase viscérale :L’amibiase hépatique (amoebose hépatique) est la forme viscérale la plus fréquente. l’atteinte hépatique s’exprime d’abord par une hépatite amibienne pré-suppurative (hépatomégalie douloureuse, fièvre modérée). Puis, en cas de formation d’un abcès hépatique, il s’associe un tableau clinique faisant évoquer une suppuration profonde (hyperleucocytose à polynucléaires neutrophiles, fièvre oscillante, altération de l’état général, syndrome inflammatoire). L’échographie hépatique montre alors une collection liquidienne de taille variable et qui, si elle est ponctionnée, met en évidence un pus de couleur « chocolat » dépourvu d’amibe. D’autres localisations extra-digestives peuvent se voir après une amibiase intestinale due à E. histolytica, elles sont pleuro-pulmonaires ou encore cérébrales
b-Diagnostic biologique
Le diagnostic direct au cours d’une amibiase intestinale est effectué sur selles récemment émises. Il faut répéter cet examen à trois reprises afin de s’affranchir des périodes dites « muettes » durant lesquelles le parasite n’est pas émis. La recherche d’amibes hématophages sur mucus prélevé au cours d’une rectosigmoïdoscopie lui est supérieure en terme de sensibilité. La recherche d’amibes dans les selles est le plus souvent négative lors d’une amibiase viscérale. Le diagnostic biologique est alors sérologique (ELISA, immunofluorescence, hémagglutination indirecte, immunoélectrophorèse).
c-Traitement
a) Amibiase intestinale aigue : Flagyl ou dérivés. Contrôler le déparasitage (selles) à la fin du traitement.
b) Amibiase infestation (Porteurs sains) : F. minuta ou kyste - Intetrix : 4 gélules/j x 10j ou rien
c) Amibiase hépatique: - Flagyl ou dérivés - SI échec: Drainage percutané ou chirurgical
d-la prévention repose sur des mesures d’hygiène appropriées (lavage des mains, des crudités; pelage des fruits).. On peut y associer le dépistage et le traitement des porteurs sains de kystes.
1-2) GIARDIA LAMBLIA (LAMBLIASE) (flagellés) :
a-Diagnostic clinique
Le plus souvent asymptomatique, la giardiose chez l’adulte peut provoquer des troubles digestifs (dyspepsie, douleurs abdominales pseudo-ulcéreuses) associés à des selles pâteuses parfois diarrhéiques. Chez l’enfant, les diarrhées peuvent être plus intenses et le tableau clinique, en cas d’infestation massive, peut comporter un syndrome de malabsorption
b-Diagnostic biologique
- NFS : normale.
- Ex. parasito des selles : trouve des formes végétatives ou des kystes
- Fibro haute: pvt du liquide intestinal et les biopsies duodéno-jéjunales dont l'examen microscopique met en évidence le parasite.
c-Traitement - Metronidazole : Flagyl 1g/j x 7j 2e cure à J10
d-Prophylaxie : Contrôle des eaux, lutte contre le péril fécal. En collectivité, traitement des sujets infectés


2-METAZOAIRES : HELMINTHES
A) NEMATODES (VERS RONDS)
A-1) ASCARIDIOSE : Ascaris lumbricoides
Diagnostic clinique
-A la phase de migration larvaire : En cas de parasitisme élevé au moment de la pénétration alvéolaire des larves d'ascaris, on peut observer le classique syndrome de Loeffler qui associe une fièvre autour de 38°C et une toux sèche et éventuellement associées à une dyspnée et des expectorations. Alors que l'auscultation pulmonaire est normale, la radiographie thoracique montre des opacités infiltratives labiles. Cette phase peut durer 15 jours.
- A la phase de parasitisme intestinal : Les troubles intestinaux à type de douleurs abdominales diffuses, diarrhées, nausées et vomissements semblent être fréquents. En revanche, les complications chirurgicales (occlusion, perforation intestinale, angiocholite et pancréatite aiguë) et les dénutritions par malabsorption s'observent rarement. Le plus souvent, il s'agit d'enfants très infestés vivant en zone tropicale.
Diagnostic biologique : NFS : Hyper éosinophilie.
Ex selles: oeufs.
Traitement :- Mébendazole : VERMOX* 500: 2comp. 1 seule prise.
Chirurgie : Si complications : - appendicite - occlusion. - ictère rétentionnel
Prophylaxie : Mesures d'hygiène personnelle (propreté des mains et des aliments) et lutte contre le péril fécal à plus grande échelle (traitement des eaux usées, installation d'égouts, de latrines)



A-2) OXYROSE : due à la présence dans l'intestin d'Enterobius vermicularis
Diagnostic clinique :le prurit anal fait l'essentiel du tableau clinique de cette parasitose. Le patient s'en plaint essentiellement le soir au moment du couché. Chez l'enfant, il peut être accompagné de troubles du comportement à type d'irritabilité, de cauchemars et d'insomnies mais aussi de douleurs abdominales et de diarrhées.
L'examen clinique peut montrer des lésions de grattage de la marge anale. Des atteintes vulvaires sont décrites chez la fille.
Diagnostic biologique :
-NFS : éosinophilie nulle ou légère.
- Ex. des selles : -Découverte des vers à la surface des selles.
-Mise en évidence des oeufs: Scotch-test permet de recueillir, avant la toilette matinale, les oeufs pondus autour de l'anus.
- Recto : découvre des vers adultes
Traitement :- Mébendazole : VERMOX* 500: 2comp. 1 seule prise. Répéter la cure après 1O jours.
Pour prévenir les ré-infestation : Traitement de la famille vivant au contact du patient, changement du linge et de la literie le jour du traitement. Lavage des mains après défécation et avant les repas, brossage et coupage des ongles régulièrement.

B) CESTODES:VERS PLATS
Toenia Saginata :
Clinique : - Pendant la période de maturation peuvent exister des douleurs, nausées et vomissements.
- Lorsque le ver est adulte la symptomatologie est habituellement nulle. La plainte la plus fréquente est la sensation désagréable du passage actif des anneaux à travers le canal anal.
NFS :Pendant la période de maturation: hypereosinophelie modérée ;Ver adulte : NFS est Normale
Le diagnostic est assuré par découverte des anneaux dans les sous vêtements.
Traitement - Niclosamide : TREDEMINE*= YOMESAN* - Dose: 4 comprimés à mastiquer et avaler avec un peu de liquide le matin à jeun 2/2 avec 1h d'intervalle.
Prophylaxie : Eviter de consommer la chair de bovins ou de porcins crue ou peu cuite. Contrôle vétérinaire des abattoirs (recherche des cysticerques dans la viande de boucherie


Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 12:15    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

amal12344 a écrit:
salam
svp est ce que vous pouvez me dire les questions hypersortables * merci d'avance


Anatomie

L’œsophage : 10
Le poumon : 9
La loge thyroïdienne : 9
Le polygone de Willis : 8
L’articulation du genou : 8
Le triangle de Scarpa : 7
L’estomac : 6
Le nerf facial : 5
Le nerf radial : 5
La loge duodénopancréatique : 5
Le pédicule hépatique : 5
La veine porte : 5
Le creux axillaire : 4
Le nerf sciatique : 4
Le sein : 4
La loge rénale : 4
La segmentation hépatique : 3
Les voies de la motricité : 2
L’articulation scapulo-humérale : 2
L’articulation coxo-fémorale : 2
La loge splénique : 2
L’aorte abdominale : 2
La loge prostatique : 2
Le cæcum : 2
L’artère hypogastrique : 2
Les voies de conduction nerveuse et sensitive : 1
Le plexus splanchnique cœliaque : 1
Le canal carpien : 1
Le rectum : 1
L’utérus : 1
La région carotidienne : 1

Biologie
Immunité humorale : 10
Hémostase : 10
Systèmes de groupes érythrocytaires et leurs applications : 8
Métabolisme phosphocalcique : 7
Actions biologiques des radiations ionisantes et radioprotection : 6
Immunité anti-infectieuse : 6
Hémolyse : 6
Régulation de la glycémie : 6
Acides nucléiques (ADN et ARN) : 6
Enzymes sériques : 5
Rein : 4
Immunité cellulaire : 4
Chromosome : 4
Bilirubine : 4
Exploration biologique de l’inflammation : 4
Hormones thyroïdiennes : 3
Équilibre acido-basique : 3
Techniques cytogénétiques et leurs indications : 3
Cétogenèse : 3
Ammoniogenèse et uréogenèse : 3
Axe hypothalamohypophysaire : 3
Marqueurs tumoraux : 2
Hémoglobines humaines : 2
Médullosurrénale : 2
Physiologie de la corticosurrénale : 2
Régulation de la pression sanguine artérielle : 1
Physiologie de la ventilation : 1
Transport des gaz du sang : 1
Système rénine angiotensine et aldostérone : 1
Sécrétion gastrique : 1
Hématopoïèse : 1
Lipoprotéines plasmatiques : 1

Pathologie médicale

Anémies : 7
Reflux gastro-oesophagien non compliqué : 5
Leptospirose ictérohémorragique : 5
Tuberculose : 5
Hépatites virales : 4
Colites inflammatoires chroniques non compliquées : 4
Corticothérapie au long cours : 4
Hyperthyroïdies : 4
Endocardites infectieuses : 3
Péricardites aigües et chroniques : 3
L’hypertension artérielle : 3
Thromboses veineuses des membres inférieurs : 3
Ictère cholestatique : 3
Infection à VIH : 3
Syndromes lymphoprolifératifs : 3
Pleurésie sérofibrineuse : 3
Diarrhée chronique chez l’adulte et l’enfant : 2
Paludisme : 2
Anti-inflammatoires non stéroïdiens : 2
Protéinuries : 2
Vaccination : 2
Risque cardiovasculaire : 1
Les valvulopathies mitrales : 1
Cœur pulmonaire chronique : 1
Parasitoses digestives chez l’adulte et l’enfant : 1
Fièvre typhoïde : 1
Brucellose : 1
Toxoplasmose : 1
Antibiotiques : 1
Ulcération génitale : 1
Érythème noueux : 1
Lymphomes hodgkiniens et non hodgkiniens : 1
Purpura : 1
Maladie lupique : 1
Maladie de Behçet : 1
Spondylodiscite : 1
Spondylarthropathie : 1
Ostéoporose : 1
Goutte : 1
Hypercorticismes : 1
Insuffisances surrénales lentes : 1
Diabète sucré chez l’enfant, l’adulte et au cours de la grossesse : 1
Grippe : 1
Asthme : 1
Diurétiques : 1
Épilepsies : 1
Sclérose en plaques : 1
Syndrome confusionnel : 1
Contraception : 1
Post-partum : 1

Pathologie chirurgicale

Cancer du rectum : 6
Anévrysmes de l'aorte abdominale sous rénale : 6
Complications des hernies hiatales : 5
Complications de l’ulcère gastroduodénal : 5
Cancer du côlon : 5
Cancer de la tête du pancréas : 5
Cancer de la prostate : 5
Ostéomyélites aigües de l’enfant : 5
Cancer de l’estomac : 4
Cancer du rein de l’adulte : 4
Fractures de l’anneau pelvien : 4
Luxations récentes de l'épaule : 4
Insuffisance entéromésentérique chronique : 4
Cancer du sein : 3
Cancers du col utérin : 3
Lithiase urinaire : 3
Tumeurs malignes des os : 3
Kyste hydatique du foie : 2
Cholécystites aigües : 2
Traitement chirurgical des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin : 2
Fibromyomes utérins : 2
Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure : 2
Artériopathies oblitérantes des membres inférieurs : 2
Cancer de l'œsophage : 1
Mégacôlon congénital : 1
Cancer de la thyroïde : 1
Tumeurs endocrines du pancréas : 1
Complications des avortements : 1
Hémorragies au cours de la grossesse et du post-partum : 1
Cancers du testicule : 1
Tumeurs de vessie : 1
Tuberculose urogénitale : 1
Traumatismes vertébromédullaires cervicaux : 1
Compressions médullaires lentes : 1
Lésions méniscales du genou : 1
Fractures bimalléolaires : 1
Cancers bronchiques : 1

Urgences médicales

Méningites purulentes : 5
Embolie pulmonaire : 3
Œdème aigu du poumon cardiogénique : 3
Hypoglycémie : 3
Accidents des anticoagulants : 2
Acidocétose diabétique : 2
Coma hyperosmolaire : 2
Colique néphrétique : 2
Hémorragie méningée : 2
Pneumothorax spontané : 1
Asthme aigu grave : 1
Douleur thoracique aigüe : 1
Syndrome coronarien aigu : 1
Complications graves transfusion et produits sanguins labiles : 1
Accident vasculaire cérébral à la phase aigue : 1
Coma non traumatique : 1
Perte de connaissance brève : 1
État de mal épileptique chez l’adulte : 1
Grosse jambe rouge aigüe : 1
Insuffisance surrénale aigüe : 1
Hyperthermie majeure chez l’enfant et l’adulte : 1
Troubles du rythme ou de conduction cardiaque : 1
Tétanos de l’adulte : 1

Urgences chirurgicales

Hémorragie digestive haute : 5
Angiocholites aigües : 5
Brulures caustiques œsogastroduodénales : 4
Pancréatite aigüe : 3
Occlusion du côlon : 3
Abcès encéphalique : 3
Appendicites aigües et leurs complications : 2
Contusion de l’abdomen : 2
Hématome extra dural : 2
Grosse bourse aigüe : 2
Fractures ouvertes de jambe : 2
Fracture de l’extrémité inférieure du radius : 2
Écrasements des membres : 2
Hémorragie de la délivrance : 2
Ulcère duodénal perforé : 1
Traumatismes fermés du thorax : 1
Ischémie aigüe des membres inférieurs : 1
Luxation du coude : 1


Revenir en haut
Dr Nadia
actif
actif

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2007
Messages: 53
Point(s): 48
Moyenne de points: 0,91

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 12:18    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

amal12344 a écrit:
salam
svp est ce que vous pouvez me dire les questions hypersortables * merci d'avance


Tout se trouve sur la première page de ce sujet ( résidanat rabat)


Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 12:32    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

un Delta Vs Omega a écrit sur le forum de residanat rabat sur facebook que "le lundi 15 octobre a 15:00 le nombre était de 442 dont plus de 300 candidats en filière de médecine , et ce nombre n'est pas final puisque les inscriptions se poursuiveront jusqu'au 5 novembre"
pensez vous que c'est une vraie information??? qui a une idée sur le nombre de candidat??


Revenir en haut
cyrine
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2012
Messages: 669
Sexe: féminin
Point(s): 682
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 13:38    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

Hello les potes Smile , OZA hbiba , ana persnllmt je pense ke le nbre max des candidats kaywssel les 500 fhal hakka, max max max, matcb9ach diha flhadra dial fb, ça stress davantage et ça déstabilise, ana htta marrakech li 9alou fiha plus ke 300, je ss sure ke c pas vrai, les inscriptions tsalaw temmak w on verra bientot les listes des candidats sur le site de leur faculté, je pense ke c ossi norml ke les années précédentes, bn apéti Smile

Revenir en haut
kawthar
débutant
débutant

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2012
Messages: 20
Point(s): 20
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 13:47    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

mais pour marrakech le nombre peut atteindre 300 pourqoi pas en plus il faux regler ce probleme pour que tout le monde passe on une date national ila la fac n'ont pas reçu la note du report il faut que qelq'un de nous passe au ministere de la sante pour voir et regler se probleme de date pou qu'il soit national sinon a rabat le nombre de condidat va etre plus de 400 et a casa sera encor plus !!!!!! que pensez vous il faux agir a mon avis , le ministre Mr ELOUARDI a di que c national ,donc c quoi ça !!!!!!!

Revenir en haut
cyrine
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2012
Messages: 669
Sexe: féminin
Point(s): 682
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 13:57    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

tu as raison kawthar, ana jai dit ke ça peut meme atteindre 500 ds létat maximal, et pr marrakech ana je me ss référée à la liste des candidats pr linternat ki é sur le site de la fac de marrakech et ki ne contient ke 87 candidats pr 60 postes, linternat htta hya c sure ka jaw ydouwzouha des candidats hors marrakech, ok je dis pas ke c linternat kaydouwzouha nass ktar men lrsdnt, mais ça donne une idée, pr le rsdnt de marrkch c sure kil yora des candidats men dotr fac et leur afflux ktar men ceux ds otr fac f linternat, mais je pense pas ke ça va etr ossi énorme, on verra ça bientot en tt k, ymken ana jai mal préssenti hadchi, je sé pas, pr le fait ke ce soit national, htta ana je ss pr cet avis, pr le bien de tt le monde, htta casa w rabat maykounech fihoum ezzham après, les gens de marrakech rahoum 9alou mchaw hadrou m3a leur doyen à ce propos, darou li 3lihoum, mais ça les dépasse, nimport koi had le system Sad

Revenir en haut
plexus1
actif
actif

Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2012
Messages: 37
Point(s): 37
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 15:08    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

dr Oza a écrit:
un Delta Vs Omega a écrit sur le forum de residanat rabat sur facebook que "le lundi 15 octobre a 15:00 le nombre était de 442 dont plus de 300 candidats en filière de médecine , et ce nombre n'est pas final puisque les inscriptions se poursuiveront jusqu'au 5 novembre"
pensez vous que c'est une vraie information??? qui a une idée sur le nombre de candidat??


C pa vrai j m ss inscrit l matin et une amie a demandé il n y avai k 130 en medecine et a peu pre 80 en chir


Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 15:15    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

plexus1 a écrit:
dr Oza a écrit:
un Delta Vs Omega a écrit sur le forum de residanat rabat sur facebook que "le lundi 15 octobre a 15:00 le nombre était de 442 dont plus de 300 candidats en filière de médecine , et ce nombre n'est pas final puisque les inscriptions se poursuiveront jusqu'au 5 novembre"
pensez vous que c'est une vraie information??? qui a une idée sur le nombre de candidat??


C pa vrai j m ss inscrit l matin et une amie a demandé il n y avai k 130 en medecine et a peu pre 80 en chir


Merci pr cette nouvelle, j'espère que ca soit vrai

svp, quelqu'un peut me passer le cours d'endocardite : medical 5
et qu'avez vous décidé finalement pr l'insuffisance cardiaque, on parle des deux IVG et IVD?
et pr les consequences pathologique des FDR cardio vasculaire


Revenir en haut
njiwahliwa
actif
actif

Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2011
Messages: 43
Localisation: RABAT
Sexe: féminin
Point(s): 42
Moyenne de points: 0,98

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 15:29    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

dr Oza a écrit:
njiwahliwa a écrit:
bonjour les collègues svp cours de PARASITOSES DIGESTIVES ENFANTS ET ADULTES
C URGENTTTT merci


LES PARASITOSES DIGESTIVES

Les principaux sont :

1-PROTOZOAIRES :
1-1)AMIBIASE INTESTINALE
a-Diagnostic clinique :Il faut distinguer l’amibiase intestinale (ou dysenterie amibienne) qui correspond à l’agression de la muqueuse intestinale par le parasite, de l’amibiase viscérale résultant de la dissémination du protozoaire dans l’organisme.
1-Amibiase intestinale :dans sa forme typique (amibiase intestinale aiguë ou dysenterie amibienne), après une incubation de durée variable, le patient présente sans fièvre des douleurs abdominales (épreintes, ténesme) associées à une diarrhée afècale marquée de sang et de mucus. Le colon gauche peut être dure à la palpation et la rectoscopie peut montrer des ulcérations de la muqueuse colique.
2-Amibiase viscérale :L’amibiase hépatique (amoebose hépatique) est la forme viscérale la plus fréquente. l’atteinte hépatique s’exprime d’abord par une hépatite amibienne pré-suppurative (hépatomégalie douloureuse, fièvre modérée). Puis, en cas de formation d’un abcès hépatique, il s’associe un tableau clinique faisant évoquer une suppuration profonde (hyperleucocytose à polynucléaires neutrophiles, fièvre oscillante, altération de l’état général, syndrome inflammatoire). L’échographie hépatique montre alors une collection liquidienne de taille variable et qui, si elle est ponctionnée, met en évidence un pus de couleur « chocolat » dépourvu d’amibe. D’autres localisations extra-digestives peuvent se voir après une amibiase intestinale due à E. histolytica, elles sont pleuro-pulmonaires ou encore cérébrales
b-Diagnostic biologique
Le diagnostic direct au cours d’une amibiase intestinale est effectué sur selles récemment émises. Il faut répéter cet examen à trois reprises afin de s’affranchir des périodes dites « muettes » durant lesquelles le parasite n’est pas émis. La recherche d’amibes hématophages sur mucus prélevé au cours d’une rectosigmoïdoscopie lui est supérieure en terme de sensibilité. La recherche d’amibes dans les selles est le plus souvent négative lors d’une amibiase viscérale. Le diagnostic biologique est alors sérologique (ELISA, immunofluorescence, hémagglutination indirecte, immunoélectrophorèse).
c-Traitement
a) Amibiase intestinale aigue : Flagyl ou dérivés. Contrôler le déparasitage (selles) à la fin du traitement.
b) Amibiase infestation (Porteurs sains) : F. minuta ou kyste - Intetrix : 4 gélules/j x 10j ou rien
c) Amibiase hépatique: - Flagyl ou dérivés - SI échec: Drainage percutané ou chirurgical
d-la prévention repose sur des mesures d’hygiène appropriées (lavage des mains, des crudités; pelage des fruits).. On peut y associer le dépistage et le traitement des porteurs sains de kystes.
1-2) GIARDIA LAMBLIA (LAMBLIASE) (flagellés) :
a-Diagnostic clinique
Le plus souvent asymptomatique, la giardiose chez l’adulte peut provoquer des troubles digestifs (dyspepsie, douleurs abdominales pseudo-ulcéreuses) associés à des selles pâteuses parfois diarrhéiques. Chez l’enfant, les diarrhées peuvent être plus intenses et le tableau clinique, en cas d’infestation massive, peut comporter un syndrome de malabsorption
b-Diagnostic biologique
- NFS : normale.
- Ex. parasito des selles : trouve des formes végétatives ou des kystes
- Fibro haute: pvt du liquide intestinal et les biopsies duodéno-jéjunales dont l'examen microscopique met en évidence le parasite.
c-Traitement - Metronidazole : Flagyl 1g/j x 7j 2e cure à J10
d-Prophylaxie : Contrôle des eaux, lutte contre le péril fécal. En collectivité, traitement des sujets infectés


2-METAZOAIRES : HELMINTHES
A) NEMATODES (VERS RONDS)
A-1) ASCARIDIOSE : Ascaris lumbricoides
Diagnostic clinique
-A la phase de migration larvaire : En cas de parasitisme élevé au moment de la pénétration alvéolaire des larves d'ascaris, on peut observer le classique syndrome de Loeffler qui associe une fièvre autour de 38°C et une toux sèche et éventuellement associées à une dyspnée et des expectorations. Alors que l'auscultation pulmonaire est normale, la radiographie thoracique montre des opacités infiltratives labiles. Cette phase peut durer 15 jours.
- A la phase de parasitisme intestinal : Les troubles intestinaux à type de douleurs abdominales diffuses, diarrhées, nausées et vomissements semblent être fréquents. En revanche, les complications chirurgicales (occlusion, perforation intestinale, angiocholite et pancréatite aiguë) et les dénutritions par malabsorption s'observent rarement. Le plus souvent, il s'agit d'enfants très infestés vivant en zone tropicale.
Diagnostic biologique : NFS : Hyper éosinophilie.
Ex selles: oeufs.
Traitement :- Mébendazole : VERMOX* 500: 2comp. 1 seule prise.
Chirurgie : Si complications : - appendicite - occlusion. - ictère rétentionnel
Prophylaxie : Mesures d'hygiène personnelle (propreté des mains et des aliments) et lutte contre le péril fécal à plus grande échelle (traitement des eaux usées, installation d'égouts, de latrines)



A-2) OXYROSE : due à la présence dans l'intestin d'Enterobius vermicularis
Diagnostic clinique :le prurit anal fait l'essentiel du tableau clinique de cette parasitose. Le patient s'en plaint essentiellement le soir au moment du couché. Chez l'enfant, il peut être accompagné de troubles du comportement à type d'irritabilité, de cauchemars et d'insomnies mais aussi de douleurs abdominales et de diarrhées.
L'examen clinique peut montrer des lésions de grattage de la marge anale. Des atteintes vulvaires sont décrites chez la fille.
Diagnostic biologique :
-NFS : éosinophilie nulle ou légère.
- Ex. des selles : -Découverte des vers à la surface des selles.
-Mise en évidence des oeufs: Scotch-test permet de recueillir, avant la toilette matinale, les oeufs pondus autour de l'anus.
- Recto : découvre des vers adultes
Traitement :- Mébendazole : VERMOX* 500: 2comp. 1 seule prise. Répéter la cure après 1O jours.
Pour prévenir les ré-infestation : Traitement de la famille vivant au contact du patient, changement du linge et de la literie le jour du traitement. Lavage des mains après défécation et avant les repas, brossage et coupage des ongles régulièrement.

B) CESTODES:VERS PLATS
Toenia Saginata :
Clinique : - Pendant la période de maturation peuvent exister des douleurs, nausées et vomissements.
- Lorsque le ver est adulte la symptomatologie est habituellement nulle. La plainte la plus fréquente est la sensation désagréable du passage actif des anneaux à travers le canal anal.
NFS :Pendant la période de maturation: hypereosinophelie modérée ;Ver adulte : NFS est Normale
Le diagnostic est assuré par découverte des anneaux dans les sous vêtements.
Traitement - Niclosamide : TREDEMINE*= YOMESAN* - Dose: 4 comprimés à mastiquer et avaler avec un peu de liquide le matin à jeun 2/2 avec 1h d'intervalle.
Prophylaxie : Eviter de consommer la chair de bovins ou de porcins crue ou peu cuite. Contrôle vétérinaire des abattoirs (recherche des cysticerques dans la viande de boucherie


merci trés bon courageee!


Revenir en haut
noumidia
actif
actif

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2012
Messages: 58
Sexe: féminin
Point(s): 58
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 15:34    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

salam tout le monde, svp pour les hépatites virales aigues on doit parler juste de l'hepatite B et C ? est ce que vous avez un cours résumé car celui du forum est long et traite toutes les hépatites. merci.

Revenir en haut
schraplen
débutant
débutant

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2012
Messages: 26
Point(s): 27
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 16:55    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

dr Oza a écrit:
plexus1 a écrit:
dr Oza a écrit:
un Delta Vs Omega a écrit sur le forum de residanat rabat sur facebook que "le lundi 15 octobre a 15:00 le nombre était de 442 dont plus de 300 candidats en filière de médecine , et ce nombre n'est pas final puisque les inscriptions se poursuiveront jusqu'au 5 novembre"
pensez vous que c'est une vraie information??? qui a une idée sur le nombre de candidat??


C pa vrai j m ss inscrit l matin et une amie a demandé il n y avai k 130 en medecine et a peu pre 80 en chir


Merci pr cette nouvelle, j'espère que ca soit vrai

svp, quelqu'un peut me passer le cours d'endocardite : medical 5
et qu'avez vous décidé finalement pr l'insuffisance cardiaque, on parle des deux IVG et IVD?
et pr les consequences pathologique des FDR cardio vasculaire

ENDOCARDITE INFECTIEUSE
L’endocardite infectieuse (EI) est caractérisée par des lésions ulcérovégétantes liées à la greffe sur
l’endocarde Valvulaire, plus rarement pariétale, ou sur une prothèse intracardiaque d’un microorganisme,
le plus souvent bactérien.
ETIOLOGIE
- la cardiopathie sous-jacente : Cardiopathie valvulaire ; Cardiopathies congénitales
- micro-organisme : Les streptocoques 58%; Les staphylocoques 28%; Les autres micro-organismes
- la porte d’entrée
PHYSIOPATHOLOGIE
La localisation au niveau de l’endocarde de microorganismes
· Locales : végétations, lésions destructrices…
· A distance : emboles, processus immunologique (atteinte rénale, lésions cutanéomuqeuses)
DIAGNOSTIC
A. SIGNES CLINIQUES DE L’EI
- Fièvre, sueurs, asthénie, arthralgies; myalgies et AEG
- Examen clinque complet et répété
· Souffle cardiaque (apparition ou modification d'un souffle)
· Signes cutanéo-muqueux (25%des cas)
→ Nodules d'Osler « faux panaris d’Osler »
→ Lésions de janeway : érythème hémorragique palmo-plantaire
→ Les pétéchies (muqueuse buccale, conjonctives, hémorragies sous unguéales)
→ Taches de Roth ( petites hémorragies en flammèche au centre clair) rétine
→ fond d'oeil
→ Hippocratisme digital : formes prolongées
· Splénomégalie
B. EXAMENS PARACLINIQUES
1. Les Hemocultures ++++
- examen de référence ;- 3 à 4 hémocultures sur 24 heures,avant toute antibiothérapie.
- dans 10 à 30 %des cas , pratiquées au moment d’un frisson ou d’un pic fébrile, hémocultures restent
négatives : Antibiothérapie préalable ; Germes à culture difficile : HACEK, levures ;· Germes à
développement intracellulaire
Le diagnostic d’endocardite peut être obtenu
- recherche du germe au niveau d’une porte d’entrée ou d’un foyer secondaire
- par la culture de la valve prélevée, ou d’un matériel prothétique, d’un embole, d’une végétation
Les autres examens biologiques :- anémie, hyperleucocytose inconstante ;- élévation de la VS et de la
protéine C ;- anomalies immunologiques : présence facteur rhumatoïde, hypergammaglobulinémie,de
glomérulite à complexes immuns circulants (hématurie microscopique, protéinurie)
2. ECG + RADIOGRAPHIE PULMONAIRE
* L'ECG
- souvent normal
- cardiopathie(s) sous-jacente(s)
- complications :
· bloc auriculo-ventriculaire = abcès annulaire aortique.
· embolie coronarienne = signes myocardiques.
* La radiographie pulmonaire :- une endocardite du coeur droit : embolies septiques
bilatérales.++++
→ opacités (cavitaires) multiples bilatérales
3. ETT et ETO :Deuxième examen de référence dans l’EI.
a. DIAGNOSTIQUE : Combinée aux hémocultures, affirmer le diagnostic d’endo
- végétation : masse échogène mobile présente dans 80 %des EI
- abcès (ETO +++ > ETT) zone vide d’échos
b. PRONOSTIQUE
- L’évolution des lésions.
- La sévérité des dégâts valvulaires et leur retentissement hémodynamique (DTDVG, FE VG)
c. THÉRAPEUTIQUE :- Bilan préopératoire précis des lésions et choix de l’heure et du type de
chirurgie.
TRAITEMENT
Les objectifs du traitement
• Eradiquer le microorganisme présent dans les végétations
• Prendre en charge les lésions cardiaques et extra-cardiaques (cure de la porte d’entrée+++)
A-TRAITEMENT CURATIF
1-Le traitementmédical
Le traitement antibiotique Razzrécoce, massif ;injecté par voie intraveineuse, continu et prolongé (4-6
semaines) ;bactéricide, associant deux antibiotiques synergiques, adapté au germe.
Surveillance du traitement
-L'efficacité
*Cliniquement : apyrexie
*Négativation des hémocultures
*Disparition du syndrome inflammatoire
-Tolérance :La surveillance de la fonction rénale
2-Le traitement chirurgical
L’INDICATION HEMODYNAMIQUE : Insuffisance cardiaque impose le recours à la chirurgie.
L’INDICATION INFECTIEUSE
-Persistance d’un syndrome infectieux non contrôlé sous antibiothérapie adaptée .
- Germes peu sensibles aux ATB : E.I à levures , EI à staphylocoque sur prothèse
LÉSIONS CARDIAQUES DE L’E.I
- Paravalvulaires ( abcès annulaires ou septaux )
- Présence de végétation (>15mm) après un épisode embolique (symptomatique ou non) en l’absence
de contre indication neurochirurgicale.
B-TRAITEMENT PRÉVENTIF
-Traitement des infections, quel qu’en soit le siège
-Hygiène buccodentaire
-Antibioprophylaxie : administration d’un antibiotique dans l’heure précédant un geste à risque chez
un cardiaque à risque.
voila dr.OZA,,
bn courage,,



Revenir en haut
schraplen
débutant
débutant

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2012
Messages: 26
Point(s): 27
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 16:57    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

dr Oza a écrit:
plexus1 a écrit:
dr Oza a écrit:
un Delta Vs Omega a écrit sur le forum de residanat rabat sur facebook que "le lundi 15 octobre a 15:00 le nombre était de 442 dont plus de 300 candidats en filière de médecine , et ce nombre n'est pas final puisque les inscriptions se poursuiveront jusqu'au 5 novembre"
pensez vous que c'est une vraie information??? qui a une idée sur le nombre de candidat??


C pa vrai j m ss inscrit l matin et une amie a demandé il n y avai k 130 en medecine et a peu pre 80 en chir


Merci pr cette nouvelle, j'espère que ca soit vrai

svp, quelqu'un peut me passer le cours d'endocardite : medical 5
et qu'avez vous décidé finalement pr l'insuffisance cardiaque, on parle des deux IVG et IVD?
et pr les consequences pathologique des FDR cardio vasculaire


dr.OZA!!stp ta pas un cours bien résumé de ttt chirurgical des MICI
mersi d'avance


Revenir en haut
sana
Lune
Lune

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2007
Messages: 223
Localisation: casa
Sexe: féminin
Point(s): 79
Moyenne de points: 0,35

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 17:06    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

noumidia a écrit:
salam tout le monde, svp pour les hépatites virales aigues on doit parler juste de l'hepatite B et C ? est ce que vous avez un cours résumé car celui du forum est long et traite toutes les hépatites. merci.


voici un résumé posté par un de nos amis sur le forum
Hépatite aigue virale B (virus à ADN)
Virus de l’hépatite B, DNA virus, qui est très répondu, de la famille des Hépadnavirus, présent dans tous les liquides biologiques (liquide séminale, sécretion vaginale, larmes,, sueurs, ,les urines)
la transmission se fait surtout par voie parentérale (transf,injection) et elle peut se faire aussi par voie percutanée, muqueuse et sexuelle. Il peut y avoir une transmission verticale de la mère à l’enfant .
rarement=salive, sueurs, les larmes, objets usuels (rasoir, brosse à dents)
1-Tableau clinique :
A-Forme ictérique : la plus évocatrice et ne représente que 10% des cas
1- Phase d’incubation : varie selon l’agent causal VHB : 6 semaines à 4 mois
2- Phase d’invasion : phase pré ictérique dure 5 - 15 j
a/syndrome pseudo grippal: Fièvre 38°, asthénie, myalgies, arthralgies, céphalées, parfois Urticaire. L’association de céphalées, d’arthralgies et d’urticaire Réalise la triade allergique de caroli
b/signes digestifs : Anorexie, nausées, douleurs de l'hypochondre droit à type de pesanteur parfois vomissements et diarrhée.
3- Phase ictérique:
- L’ictère annoncé par la coloration des urines est très rapidement Progressif et atteint son maximum en 5-15j.
- L’ictère est franc, La décoloration des selles est incomplète et les urines sont rares et Foncées (couleur acajou).
- Le prurit existe chez ¼ des patients, la fièvre disparaît mais les Troubles digestifs, l’asthénie et l’anorexie persistent.
- L’examen clinique révèle un foie normal ou une légère HMG, parfois une SMG
4- Phase de régression : La régression des symptômes se fait en 3 à 6 semaines. Elle est annoncée par une crise polyurique franche. L’asthénie peut persister plusieurs semaines.
B- Formes anictériques:- Fréquentes dans 80 - 90% - Sont faites d'une asthénie, de douleurs articulaires.
C- Formes cholestatiques: Ictère urines foncées, selles décolorés, prurit, la régression de la cholestase peut être lente en 3 - 4 mois.
D- Formes à manifestation extra hépatique dominantes: - cutanéo muqueuse: éruption cutanée ;
- hématologique: anémie, thrombopénie, aplasie médullaire ; - neurologiques: céphalées, Sd de Guillain barré ;- digestives: douleurs abdominales, diarrhée
- pleuropulmonaire : pleurésie ;- cardiaque : péricardite ; - articulaires: arthralgies, arthrite ;- rénales: protéinurie positive
2-Examens paracliniques
A- Le bilan hépatique:
- Transaminases sont augmentées 10 à100 fois la normale +++ (débute avant l’ictère, prédominant sur les ALAT)
- GGT sont augmentées de même que les PAL, la bilirubine dans les formes ictériques
- Le taux de prothrombine et le facteur V sont normaux ou modérément diminués
B- Marqueurs viraux : virus B
-présence de l’Ag Hbs et Ac anti Hbc de type IgM
- Ag Hbs apparaît 2 à 4 semaines avant l’ictère.
- Ac anti Hbc type IgM apparaît en même temps ou peu après AgHBs et disparaît généralement au bout de 3 mois.
- En cas de guérison, Ag Hbs disparaît dans moins de 6 mois et apparaît Ac anti Hbs.


Hépatite B résolutive Hépatite B chronique


3-Evolution
a) L'hépatite B évolue vers la guérison dans plus de 90 % des cas. Le risque de passage à la chronicité est estimé entre 5 et 10 % des cas (90% chez l’enfant)


b) Formes à rechutes: Plus souvent biologiques, surviennent moins d’un mois après la guérison apparente. Le pronostic est bon.
c) Formes graves
→HV aigue sévère : TP < 50% pas d’encéphalopathie
→HV aigue fulminante :TP< 50% + encéphalopathie.
- A l'examen: foetor hépaticus, babinski bilatéral, foie diminué de volume
- Biologiquement: bilirubine et transaminases sont augmentées, le TP est diminué de même que le facteur V et l'albuminémie, présence d'une hypoglycémie. L'évolution est mortelle dans 90% des cas.
d) - Formes prolongées: Formes cholestatiques 6 semaines => 4 mois évolution vers la guérison


Virus de l’hépatite C:
ARN virus, enveloppé de la famille des viroides, la tannsmission se fait par le sang ou par matériel souillé par du sang contaminé. Transmission sexuel=faible,,
rare=interhumaine,horizontal (conjoint),verticale(enfant)
Ag VHC===== Ac anti VHC

- Diagnostic biologique
* Recherche des anticorps anti-VHC par 2 tests ELISA différentes
* Confirmation en cas de positivité des tests ELISA se fait par PCR à la recherche de L'ARN
* Quantification de l'ARN du VHC par Biologie moléculaire (il faut quantifier la virémie et préciser le génotypage)
* Génotypage (durée de traitement en fonction du génotypage)



Les hépatites virales chroniques

-L’HV chronique est définie par la persistance d’une élévation du taux des transaminases au delà de 6 mois, - 3 virus sont responsables : B, C, D

A- Tableau clinique
1- HV chronique peut être totalement asymptomatique
2- Symptomatique :
- Asthénie ; douleur de l’hypochondre droit
- Manifestation extra hépatique: - arthralgies, purpura rhumatoïde, - neuropathie périphérique (mono ou polynévrite), - glomérulopathie (par dépôts de complexe immuns), - périartérite noueuse (le virus B); - cryoglobulinémie (le virus C) qui peut être( asymptomatique ou entraîné un Sd de Raynaud, un purpura, des arthralgies set une glomérulopathie)

B- Diagnostic étiologique
1- Le virus B: L'hépatite B évolue vers la guérison dans plus de 90 % des cas. Le risque de passage à la chronicité est estimé entre 5 et 10 % des cas
- Profil sérologique de l’hépatite chronique à VB:
→Ag Hbs + Ac anti Hbs - Ac anti Hbc + de type IgG
→Marqueurs de réplication du VB: Ag Hbe +, présence ADN virale sérique B
2- Le virus D - L'hépatite virale aigue D évolue vers la chronicité dans environ 5 % des cas lors de co-infection contre 80 % des cas lors de surinfection. - Le diagnostic repose sur la présence de l’Ag Hbs et de l’IgM anti virus D
3- Le virus C:
- L'hépatite C évolue vers la chronicité dans 70 à 80 % des cas présence des Ac anti virus C et la PCR met en évidence la présence de l’ARN.
- Il faut quantifier la virémie et préciser le génotype.
→ La ponction biopsie hépatique (PBH) est indiquée

C-Traitement
1- Hépatite chronique B Indications: ADN VHB> 100 000 copies/ml, cytolyse importante,
a) l’interféron pegylé (IFN Peg) en première intention 1 injection/ semaine. - La durée du traitement est de 48 semaines.
- En cas de contre indication ou de non réponse à l’IFN, on a recours aux analogues nucléositiques
b) Analogue nucléositiques: ttt de longue durée
2- Hépatite chronique D : Interféron alpha standard en sous cutanée: trois injections en sous cutanée par semaine pdt 48 semaines
3- Hépatite chronique C:
- IFN pegylé 1 injection sous cutanée/sem associé à la Ribavirine (gel)
- La durée du traitement en cas d'HVC dépend du génotype:
→Génotype 1, 4, 5 ou 6 la durée du traitement est de 48 semaines
→Génotype 2, 3 la durée est de 24 semaines.
_________________
لاحول ولا قوة الا بالله العلي العظيم


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hicham-nord
Soleil
Soleil

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2012
Messages: 323
Sexe: masculin
Point(s): 348
Moyenne de points: 1,08

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 17:11    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

dr Oza a écrit:
plexus1 a écrit:
dr Oza a écrit:
un Delta Vs Omega a écrit sur le forum de residanat rabat sur facebook que "le lundi 15 octobre a 15:00 le nombre était de 442 dont plus de 300 candidats en filière de médecine , et ce nombre n'est pas final puisque les inscriptions se poursuiveront jusqu'au 5 novembre"
pensez vous que c'est une vraie information??? qui a une idée sur le nombre de candidat??


C pa vrai j m ss inscrit l matin et une amie a demandé il n y avai k 130 en medecine et a peu pre 80 en chir


Merci pr cette nouvelle, j'espère que ca soit vrai

svp, quelqu'un peut me passer le cours d'endocardite : medical 5
et qu'avez vous décidé finalement pr l'insuffisance cardiaque, on parle des deux IVG et IVD?
et pr les consequences pathologique des FDR cardio vasculaire


http://www.sendspace.com/file/73wur6
_________________
bonne chance a tout le monde


Revenir en haut
sana
Lune
Lune

Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2007
Messages: 223
Localisation: casa
Sexe: féminin
Point(s): 79
Moyenne de points: 0,35

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 17:15    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

dr Oza a écrit:
Hicham-nord a écrit:
Personnellement j'adore ce dernier calendrier en mois
il rassemble les injections de rotavirus et antipneumo avec le DTC P et aussi le VAR avec le dernier antipneumo donc plus pratique pour les parents ET SURTOUT PLUS FACILE A APPRENDRE
donc c celui que je choisi medecin forever


tu parles de ca?
http://pharamster.over-blog.com/article-le-calendrier-vaccinal-uniforme-du-…


il y aura par la suite l'introduction d'un vaccin pentavalent regroupant à la foix: DTC-Hib-HB ;
Penta1: à 2 mois
Penta 2: à 3mois
Penta 3: à 4mois
_________________
لاحول ولا قوة الا بالله العلي العظيم


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr mery men
actif
actif

Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2012
Messages: 85
Sexe: féminin
Point(s): 85
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 17:16    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

Olaa les amis, g besoin d`aide allah ykhelikom !! G un diplome etranger et à chak fois kanetfekar l cota je deprime et j m di impossible d y arriver! C là oú j en
ss ces 2 derniers jrs Sad

PLZ aidez moi à surmonter cela Crying or Very sad allah yjazikom bikhir


Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer 17 Oct 2012 - 17:17    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

Dr mery men a écrit:
Olaa les amis, g besoin d`aide allah ykhelikom !! G un diplome etranger et à chak fois kanetfekar l cota je deprime et j m di impossible d y arriver! C là oú j en
ss ces 2 derniers jrs Sad

PLZ aidez moi à surmonter cela Crying or Very sad allah yjazikom bikhir


quel cota??????????,


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:22    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> Actualités professionnelles et concours -> Spécial RESIDANAT et INTERNAT Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page: <  1, 2, 3188, 189, 190332, 333, 334  >
Page 189 sur 334

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com