Médecins du Maroc Index du Forum Médecins du Maroc
Site spécialisé en diffusion d'information sur les actualites des Médecins et de la Médecine au Maroc
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Médecins du Maroc 
Bienvenue sur le forum des médecins du Maroc : nous cherchons des modérateurs pour le forum si vous êtes intéressé contacter l'administrateur
Special Residanat Rabat 2012
Aller à la page: <  1, 2, 3179, 180, 181332, 333, 334  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> Actualités professionnelles et concours -> Spécial RESIDANAT et INTERNAT
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
darkflower
Lune
Lune

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mar 2011
Messages: 207
Sexe: féminin
Point(s): 151
Moyenne de points: 0,73

MessagePosté le: Ven 12 Oct 2012 - 13:10    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

je t'en prie cyrine Smile, mercii, bon appétit à toi aussi et bon courage

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Oct 2012 - 13:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
cyrine
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2012
Messages: 669
Sexe: féminin
Point(s): 682
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Ven 12 Oct 2012 - 14:44    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

les amis plzzzzz li 3ando chi cours mziane dial fièvre prolongée inexplikée ysiftoulia , hada li3ankharba9 bzzaf w twil Sad , dc hicham, joré bien aimé kan t9dar tsifet li ton cours c surement bien fait kom ont dit les potes lotre fois, dommage, konti 9oltilna tplanta lik lordinateur w tu l as reformaté, so allah yarham hadouk les cours w dommage pr tt le monde, bref ila 3andek copie 3lihoum, je léspère 3afak sifatli hada, jai programmé na9rah fhad laprèm dial lyouma, mais daba je ss obligé de le décaler en attendant chi réponse , aller je reconnecte tt à lheur, jesper ke vs me répondrez Neutral

Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven 12 Oct 2012 - 17:40    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

cyrine :
voici le cours que j'ai :

Fièvre prolongée inexpliquée

1-Définition :
« température rectale dépassant 38,5°C à plusieurs reprise sur une période de durée supérieur à 3 semaines, sans diagnostic malgré des investigations complémentaires réalisé pendant une hospitalisation d’au moins 7 jours ».

2-Conduite Diagnostique pratique
A. s’agit-il réellement d’une fièvre ?
* La température centrale : doit être prise dans des conditions stricte de repos en tenant compte d’ : effort physique, repas, cycle nycthéméral, 2ème phase du cycle menstruel
* Température orale : attention au tabagisme et chewing-gum
* Fièvre simulée : – Fraîcheur anormale de la peau et des téguments
– Absence de sueurs et de tachycardie
* Fievre factice et sd de Mûnchausen
B. un bon examen clinique avant les explorations :Rentable dans 15 % des cas –touchers Répétitif – attention aux signes fugaces ou retardés

C. Stratégie des explorations
1/rationalité et économie de santé
2/dans 10 % des cas, pas dg dans les 6 mois
3/test thérapeutique discuté en multidisciplinaire
4/différencier : – Fièvre prolongée inexpliquée
– Fièvres périodiques inexpliquées
– Fièvres prolongée chez le malade immunodéprimé
* Logistique des examens paracliniques :
1. examens de 1ere intention : Ambulatoire
* NFS –plaquettes –recherche d’un sd inflammatoire – créatinine – glycémie- calcémie
* électrophorèse des protéines
* transaminases – PAL – ECBU- protéinurie
* IDR à la tuberculine
* radiographie des poumons, des sinus, panoramique dentaire
* radiographie abdominale et pelvienne
2. examen de 2eme intention : hospitalisation 3 mois
Surveiller le poids –répéter l’examen et RX poumon
* 6 hémocultures – 3 gouttes épaisses -3 BK par tubage -3 coproparasitologies
* sérologie bactériennes : salmonnelle, brucellose, tréponèmes, rickettsiose,yersinia ….
* sérologie virales : VEB -VHB -VHC -VIH –CMV…….
* myélogramme avec recherche de leishmanioses
* LDH et bilan thyroïdien (TSH us)
* auto anticorps – examen ophtalmologique -PL
* Echo-cardiographie –TDM thoraco-abdominal
* biopsie artère temporale si âge > 55 ans
3. Examen de 3eme intention : réhospitalisation 6mois
* Endoscopie avec biopsie digestive –bronchique
* Laparoscopie
* Biopsie systématiques :
– BOM avec myéloculture
– PBF
– Biopsie de l’artère temporale âge > 55 ans
* Marqueurs tumoraux
* Echographie prostatique ; échocardiographie transoesophagienne
* Scintigraphie osseuse –IRM
* Echo-endoscopie


Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven 12 Oct 2012 - 17:46    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

par contre, je suis pas convaincue de la classification de l'amylose, je me rappelle qu'on externat 9rina chi classification fiha wa9ila 3 types, je me rappelle plus, mais machi b7al hadis ds le cours que j'ai publié Sad
svp, si quelqu'un a un cours d'amylose mezyane qu'il le partage av nous


Revenir en haut
cyrine
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2012
Messages: 669
Sexe: féminin
Point(s): 682
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Ven 12 Oct 2012 - 19:25    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

merci bzzaf OZA pr le cours dial la fièvre prolongée, hada ba3da pas trop long Smile , je le ferai tt de suite, sinon 3afak envoies moi celui de l ice rnle chronik, plzzzzzzzzzzzzzzz, à tt à lheur.

Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven 12 Oct 2012 - 19:30    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

cyrine a écrit:
merci bzzaf OZA pr le cours dial la fièvre prolongée, hada ba3da pas trop long Smile , je le ferai tt de suite, sinon 3afak envoies moi celui de l ice rnle chronik, plzzzzzzzzzzzzzzz, à tt à lheur.


INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE
Définition
L’INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE : Diminution progressive, irréversible et permanente (>3 mois) du débit de filtration glomérulaire en dessous de 60 ml/min/1,73m²
→Etape avancée de la maladie rénale chronique
LA MALADIE RENALE CHRONIQUE : DFG ≥60 ml/min/1,73 m2 ≥ 3 mois et /ou Lésion rénale ≥ 3 mois
→Marqueurs d’ atteinte rénale
- Urinaires: microalbuminurie, protéinurie, hématurie, leucocyturie
- Sanguins: élévation de l’urée sanguine et créatininémie
-Morphologiques échographiques: asymétrie de taille, contours bosselés, reins de petite taille, dédifférenciation cortico-médullaire, reins polykystiques, lithiase, néphrocalcinose, hydronéphrose…
- Histologiques: Biopsie rénale

diagnostic
Les étapes du diagnostic :
A- Affirmer l’insuffisance rénale
B- Affirmer le caractère chronique
C- Préciser le stade et le rythme évolutif
D- Faire le diagnostic étiologique
E- Rechercher les facteurs aggravants

A. Première étape: Affirmer IRC
1. Clairance de créatinine calculée:
Méthode de mesure (ml/min/1.73m2)
* Adulte : formule de Cockcroft et Gault
(140 – âge) x poids (kg) / 0.814 x créatinine (μmol/l)
(140 – âge) x poids (kg) / 7.2 x créatinine (mg/l) (Chez la femme : x 0.85)
*Enfant : formule de Schwartz
2. Clairance de créatinine mesurée:Créatinine urinaire (mmol/l) x diurèse des 24 H (ml/min) Créatinine plasmatique (mmol/l)
B. Deuxième étape: Affirmer le caractère chronique
3 types de critères: Critères anamnestiques, Critères morphologiques, Critères biologiques
IR aigue IR chronique
Elévation de la créatinine rapide lente
Taille des reins
Echographique
ASP Normale
13cm
3vertébres 1/2 Diminuée(+dédifférenciation cortico-médullaire)
Inférieur à10cm
Inférieur 3vertébres
EXCEPTION :
Polykystose
Diabète
Amylose
Thrombose des veines rénales
Obstruction urinaire chronique
Autres critères biologiques: anémie normochrome normocytaire arégénérative (déficit en érythropoïétine) ; Hypocalcémie (carence en vitamine D active)
C- Préciser le stade et le rythme évolutif
→Stade (voir le schéma)
→Rythme évolutif :
-Etabli au cours du suivi par la clairance de la créatinine.
- Dépend : de la nature de la néphropathie , et des facteurs aigus surajoutés
- Exemple:Baisse de Cl Cr = 1ml/mn /an dans néphropathies interstitielles, et jusqu’ à 10ml/mn/an dans certaines néphropathies glomérulaires.
D. Quatrième étape:rechercher facteurs aggravants :
Médicaments à effets hémodynamiques (AINS,IEC), produits toxiques (PCI, médicaments néphrotoxiques) ; obstacle (tumeurs ,adénomes de la prostate),pathologie surajoutée(HTA mal équilibrée,PNA)….
E. Cinquième étape: Retentissement IRC
Les reins ont 3 fonctions : Elimination de toxines ; Homéostasie hydro-éléctrolytique et acidobasique ;Fonction endocrine (rénine , érythropoéîtine, vitamine D)
A-Syndrome urémique biologique :
1. Rétention des déchets azotés:  ↑urée sanguine .  ↑créatinine sanguine.  ↑Uricémie
2. Troubles hydro-électrolytiques: Hyponatrémie (excès d’eau libre, trouble dilution) ; Acidose métabolique ; hyperkaliémie
3. Métabolisme phosphocalcique: Hyperphosphorémie ; Hypocalcémie ;↑ Témoins remodelages osseux :(PTH, PAL) ;↓ Vitamine D active 1-25 (OH)2D3
4. Désordres hématologiques : Anémie normochrome normocytaire arégénérative par déficit en Erythropoéitine, hémolyse, carence martiale
Thrombopathie →troubles hémostase primaire
5. Déficit immunitaire : Immunité humorale et cellulaire
B-Syndrome urémique clinique :
1. Perturbation de la diurèse: L’oligo-anurie n’est pas un signe IRC
→Polyurie-polydypsie-nycturie (trouble concentration urines)
2. Manifestations générales :Asthénie, anorexie, frilosité, pâleur
3. Manifestations digestives :Nausées , vomissement, gastrite, ulcère
4. Manifestations neurologiques:Polynévrites, crampes, encéphalopathie urémique ou hypertensive
5. Manifestations cardiovasculaires:
- HTA:
o précoce (néphropathies vasculaires, glomérulaires, Polykystose rénale autosomique dominante)
o facteur de progression d’IRC
o volo-dépendante+++
- Athérosclérose:
- Autres: HVG ( HTA, anémie) ; Calcifications valvulaires et coronariennes ; Péricardite urémique
6. Manifestations osseuses: Lésions d’ostéodystrophie rénale:
o Ostéïte fibreuse
o Ostéomalacie
o Dépôts phosphocalciques (médiacalcose,chondrocalcinose, prurit)
7. Manifestations endocriniennes et métaboliques:
- Hyperlipidémie: ↑TG, ↑ CT, ↑ LDLc, ↓HDLc
- Dénutrition protéino-énergétique.
- Hormones sexuelles: impuissance, aménorhée, ↓ fertilité

F-Sixième étape: diagnostic étiologique
- Facile si stade précoce
- Repose sur: * Anamnèse et examen clinique
* Echographie rénale
* Protéinurie (recueil des 24h ou échantillon)
* Sédiment urinaire


En faveur d’un obstacle chronique
Anamnèse : ATCD urologiques ; Anurie à éclipse (fibrose rétropéritonéale)
Examen clinique : Touchers pelviens +++ (blindage pelvien)
Imagerie : AUSP: lithiase ; Echographie, TDM, pyélographie: dilatation, lithiase… ; Endoscopie
2. En faveur d’une néphropathie glomérulaire
Anamnèse: Contexte de diabète ou maladie dysimmunitaire ; Antécédents de protéinurie, syndrome néphrotique ou d’hématurie
Biologie : Syndrome glomérulaire: protéinurie > 3g/24h (Albumine +++), hématurie (GR déformés)
Clinique: HTA
Imagerie: Reins petits symétriques, contours réguliers
3. En faveur d’une néphropathie interstitielle
Anamnèse: Antécédents urologiques (uropathie, infection, lithiases), prise de médicaments néphrotoxiques
Biologie: Syndrome interstitiel: protéinurie < 1g/24h sans hématurie, leucocyturie aseptique, acidose hyperchlorémique.
Clinique: HTA tardive
Imagerie:
Reins asymétriques bosselés (PNC) ;
Reins symétriques et non bosselés (causes toxiques et métaboliques)
4. En faveur d’une néphropathie vasculaire
Anamnèse: Ancienneté et qualité de contrôle de HTA ; Facteurs de risque cardio-vasculaire ..
Clinique:Abolition des pouls, souffles, emboles de cholestérol (fond d’oeil)
Imagerie: Doppler des artères rénales, ECG, échocardio.
5. En faveur d’une néphropathie héréditaire: Antécédents familiaux +++
2 étiologies fréquentes: Polykystose autosomique dominante / Syndrome d’Alport

TRAITEMENT :

1-TRAITEMENT DE LA CAUSE :si possible (infection, obstacle, HTA…)

2-TRAITEMENT CONSERVATEUR
• Contrôle de HTA et réduction de la protéinurie (IEC +++)
• Correction de l’anémie (érythropoïétine)
• Correction de l’hyperparathyroïdie
• Restriction potassique ± hydrique
• Adaptation de la posologie des médicaments

→Préparer le patient au traitement de suppléance :
* Préservation du réseau veineux
* Vaccination précoce contre HVB : 30<DFG<60ml/mn
* Création d’un abord vasculaire( fistule artério-veineuse) avant le stade ultime DFG=20ml/mn

3-TRAITEMENT DE SUPPLÉANCE

a-Épuration extra-rénale :Hémodialyse/ Dialyse péritonéale
Indications de principes:Clairance créatinine≤10ml/mn non diabétique ≤ 15ml/mn diabètique
b-Transplantation rénale :Meilleure méthode de suppléance de la fonction rénale



et hada est le cours de dr Hicham, il est bien fait :


Insuffisance rénale chronique : diagnostic et principes du traitement
(Dr Arsalane)
Définition
L’INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE : Diminution progressive, irréversible et permanente (>3mois) du débit de filtration glomérulaire en dessous de 60 ml/min/1,73m²
Diagnostic :
Rechercher à l’interrogatoire :
Des antécédents familiaux de néphropathie,
Des antécédents personnels :
 de diabète, d’hypertension artérielle, de maladie athéromateuse ;
 d’infections urinaires hautes récidivantes, d’uropathie, de lithiase ;
 de maladie systémique ou de maladie auto- immune ;
 de goutte ;
 de protéinurie, d’hématurie.
La prise chronique ou intermittente de médicaments potentiellement néphrotoxiques :
anti-inflammatoires non stéroïdiens, antalgiques, lithium, anti-calcineurines (ciclosporine, tacrolimus),
sels d’or, D-pénicillamine, certaines chimiothérapies, certains antiviraux…
L’exposition à des toxiques professionnels : plomb, cadmium.
Clinique : rechercher : HTA, souffle vasculaire sur les axes artériels, disparition de pouls périphériques, oedèmes, reins palpables, obstacle urologique (globe vésical, touchers pelviens), signes extrarénaux de maladie systémique
Bandelette urinaire : protéinurie, hématurie, leucocyturie, nitrites en faveur d’une infection des urines à gram négatif.
Paraclinique :
Électrophorèse des protéines sériques, glycémie à jeûn
Protéinurie des 24 heures (+ créatininurie pour valider la qualité du recueil des urines de 24 heures)
Cytologie urinaire quantitative sur urines fraîches : recherche et quantification d’une hématurie, d’une leucocyturie, de cylindres.
Échographie rénale et vésicale, ASP
Les étapes du diagnostic :
A- Affirmer l’insuffisance rénale La clairance de la créatinine est le coefficient d'épuration plasmatique ou nombre de ml de plasma complètement épurés de créatinine par le rein, rapporté au temps. Elle permet d'estimer la filtration glomérulaire (DFG) et plus globalement la fonction rénale.
1. Clairance de créatinine calculée:
Méthode de mesure (ml/min/1.73m2)
* Adulte : formule de Cockcroft et Gault
(140 – âge) x poids (kg) / 7.2 x créatinine (mg/l) (Chez la femme : x 0.85)
*Enfant : formule de Schwartz
2. Clairance de créatinine mesurée:Créatinine urinaire (mmol/l) x diurèse des 24 H (ml/min) Créatinine plasmatique (mmol/l)
La créatininémie est un marqueur imparfait du DFG. Elle garde cependant une
valeur d’alerte
B- Affirmer le caractère chronique
L’IRC est définie par une diminution permanente du débit de filtration
glomérulaire. L’IRC est secondaire à une maladie rénale.
Rechercher des arguments en faveur de la chronicité :
- ATCD familiaux de néphropathie
- ATCD personnels : de diabète, d’hypertension artérielle, de maladie athéromateuse, d’infections urinaires hautes récidivantes, d’uropathie
- prise chronique ou antérieure de médicaments néphrotoxiques
- existence antérieure d’une protéinurie, d’une hématurie, d’une créatininémie élevée
- existence d’une anémie normochrome normocytaire arégénérative, d’une hypocalcémie
- existence d’une diminution de la taille des reins à l’échographie sauf si la maladie rénale initiale est un diabète, une amylose, une polykystose rénale
C- Préciser le stade et le rythme évolutif

D- Faire le diagnostic étiologique
Néphropathie glomérulaire
Arguments cliniques :
HTA, oedèmes, ATCD de protéinurie, d’hématurie
Arguments paracliniques :
Protéinurie > 3g/24 h ou > 300 mg/mmol de créatinine
Protéinurie associée à une hématurie et/ou cylindres hématiques
Reins symétriques, contours réguliers ,Atrophie harmonieuse à un stade évolué
Néphropathie tubulo-interstitielle
Arguments cliniques :
HTA absente ou modérée et tardive
ATCD d’infections urinaires hautes récidivantes, uropathie, goutte, maladie métabolique
Arguments paracliniques :
Protéinurie de faible débit (souvent < 1g/24h)
Leucocyturie sans germes ,Cylindres leucocytaires
Atrophie rénale asymétrique, contours bosselés
Atteinte vasculaire parenchymateuse
Arguments cliniques :
HTA ancienne ,Facteurs de risque cardiovasculaire
Arguments paracliniques :
Protéinurie faible ,Reins de taille symétrique
Atteinte réno-vasculaire
Arguments cliniques :
HTA sévère résistant à une bithérapie synergique ,Souffle vasculaire Facteurs de risque cardiovasculaire
Arguments paracliniques : Protéinurie faible, Reins de taille asymétrique (petit rein du côté de la sténose)
principes du traitement :
Les traitements ne permettent pas une guérison, seulement un ralentissement de la progression de l'insuffisance rénale chronique. Ils sont principalement basés sur le contrôle de deux facteurs de progression de l'IRC qui sont l'hypertension artérielle (HTA) et la protéinurie.
Le traitement se doit d'être avant tout préventif: suppression des facteurs d'induction de néphropathies chroniques, identification précoce de ces néphropathies afin de leur proposer un éventuel traitement étiologique.
1) Buts
Le but est de faire parvenir les patients le plus tardivement possible vers l'insuffisance rénale chronique et sans hypertension artérielle, ni dégradation vasculaire, ni anémie profonde, ni atteinte ostéo-articulaire ou neurologique. Pour ce faire, il faut ralentir la progression de l'insuffisance rénale chronique, minimiser les conséquences de l'urémie, et préparer le patient au traitement de suppléance.
1) Ralentir la progression de l'insuffisance rénale chronique
Contrôle tensionnel :C'est un objectif majeur. Les médicaments de la classe des IEC et des inhibiteurs des récepteurs à l’angiotensine II semble avoir un effet néphro-protecteur et plus de leur propriété d’anti-hypertenseur.le recours à une bi ou tri-thérapie anti-hypertensive est souvent nécessaire afin de normaliser les chiffres de pression artérielle (objectifs de 120/75 mmHg).
3) Minimiser les conséquences de l'urémie
a) Règles diététiques :Restriction protidique et favoriser la polyurie osmotique (progressive sous peine de provoquer une hyponatrémie de dilution.)
La restriction sodée n'est justifiée qu'en cas d'hypertension artérielle non-contrôlée ou d'oedèmes.
L'apport potassique doit être normal. réduire la consommation de fruits et légumes, et surtout proscrire les sels de potassium de régime.
b) traitement des manifestations extrarénales
* La majorité des antihypertenseurs peuvent être utilisés sauf les épargneurs potassiques, du fait du risque d’hyperkaliémie. A un stade avancé, seul le furosémide conserve une action à fortes doses.
* La lutte contre l'hyperparathyroidie secondaire passe par la réduction des apports phosphorés et une supplémentation calcique.
* éviter les sources de spoliation sanguine par des mesures adéquates (diminution des prélèvements sanguins, traitement d'une ménométrorragie...). Le recours à l'érythropoïétine recombinante est exceptionnel avant le stade terminal.
- les besoins insulinique diminuent chez les diabètiques insulino-dépendant du fait d'un hypocatabolisme de l'insuline
- les vaccinations, en particulier contre l'hépatite B, doivent être pratiquées précocement en raison d'une meilleure réponse vaccinale
- le capital veineux doit être préservé au maximum en vue de la dialyse.
Chez l'insuffisance rénale chronique, de nombreux médicaments deviennent néphrotoxiques aux doses habituelles imposant l'adaptation de la posologie à la clairance de la créatinine. Il en est de même des médicaments prescrits pour le traitement de l'insuffisance rénale chronique.
TRAITEMENT DE SUPPLÉANCE
a-Épuration extra-rénale :Hémodialyse/ Dialyse péritonéale
Indications de principes:Clairance créatinine≤10ml/mn (diabétique ≤ 15ml/mn )
b-Transplantation rénale :Meilleure méthode de suppléance de la fonction rénale


Revenir en haut
cyrine
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2012
Messages: 669
Sexe: féminin
Point(s): 682
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Ven 12 Oct 2012 - 20:54    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

OZA merci bzzaf, check tes mp, je ferai fnlmt lcours irc dialek, à tt à lheur Smile

Revenir en haut
Dr.lilith
Lune
Lune

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2012
Messages: 118
Localisation: Maroc
Sexe: féminin
Point(s): 118
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven 12 Oct 2012 - 23:50    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

cyrine a écrit:
bjr dc loujine, noumidia et dacha Smile , jai lu hier votre conversation dial le choix ke vs pouvez faire, 3afakoum daba ntouma, ila fhamt mzian , vs pouvez choisir bénévole seulmt si vs faite votre démission avant le choix des postes, yak? wlla c pa ça? je sais ke ça ne me conçerne pa , mais je veux juste comprendre comment ça se passe Razz , si c vrai, vs navez k à démissionner une fois tnajhou flrsdnt, kom ça vs pourriez htta ntouma choisir parmi les postes bénévoles w ki resterons vrmt bénévols, w saaaaaaaaaaaaaaaaaaaafi, hadak létat fih sda3, w koll marra kayjibou haja jdida, lwahed madate bih maydkholch m3ahoum fhatta haja fkhatra.


Dr cyrine c po aussi facile que ça de démissionner il faut minimum un an de délai entre le dépot de la démission et la réponse qui peut être le refus de la démission si tu travailles ds cetraines zones ou il ya pénurie de médecins. ms vs avez raison l'intégration en tant que généraliste en fonction publique était pr moi une énorme bétise.
_________________
Allahoma yassir omorana


Revenir en haut
Dr.lilith
Lune
Lune

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2012
Messages: 118
Localisation: Maroc
Sexe: féminin
Point(s): 118
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven 12 Oct 2012 - 23:57    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

Bonne nuit les ami(e)s
bon courage
_________________
Allahoma yassir omorana


Revenir en haut
MoroccanArmy56
débutant
débutant

Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2012
Messages: 1
Sexe: masculin
Point(s): 1
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam 13 Oct 2012 - 09:17    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

question svp....y a t il une chance pour que les residents qui on pu avoir un poste contractuel de s'orienter apres vers benevol!!?

Revenir en haut
dr Oza
SuperNova
SuperNova

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2010
Messages: 957
Sexe: féminin
Point(s): 956
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam 13 Oct 2012 - 11:48    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

bonjour les amis,
svp, quelqu'un peut me passer le cours d'anemie hémolytique
et ach dertou f l'amylose?


Revenir en haut
cyrine
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2012
Messages: 669
Sexe: féminin
Point(s): 682
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Sam 13 Oct 2012 - 12:06    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

Hello les potes Smile , merci pr tes explications dr lilith, je sens vrmt votre calvaire avec l état, allah y3awnkoum pr s en débarasser w safi.
Morroccan army, bienvenu parmi ns, amma pr ta kestion , j en né okune idée, je pense chi hadda kansouel la meme choz w jawbouh sur le forum, t as kà lire les pages un peu plus loin ds cette meme rubrik de rabat 2012.
bjr OZA Smile, anémie hémolytik ana 3andi dial pex ( sur papier Neutral ), w amylose ana javé dit ke je ferai hadik li 9aletlna darkflower lbareh.
SVP, pr le cours de pédiatrie hyposortable, éruptions fébriles ché l enfant, ils demandent bien le diagnostik et la pec, alors ana primo je né okune pec ( sauf pr le sd de kawasaki), puis 3afakoum hadik l abréviation TDR positif ds la biologie dial scarlatine c koi? plzzzzzzzzz envoyer les pec wlla votre cours en entier si possible. merci


Revenir en haut
bichooo
Lune
Lune

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 182
Point(s): 181
Moyenne de points: 0,99

MessagePosté le: Sam 13 Oct 2012 - 12:47    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

Salut
Stp esk IDR a la tuberculine fait partie de l' examen clinique ( com par ex BU) ou des examens complémentaires ????


Revenir en haut
Dr Nadia
actif
actif

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2007
Messages: 53
Point(s): 48
Moyenne de points: 0,91

MessagePosté le: Sam 13 Oct 2012 - 12:48    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

TDR = test de diagnostique rapide

Revenir en haut
cyrine
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2012
Messages: 669
Sexe: féminin
Point(s): 682
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Sam 13 Oct 2012 - 12:56    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

merci bzzaf dr nadia, pr toi bichooo, je pense IDR ana flcour diali maktouba f diagnostik positif, ana je vais énumerez kollchi en bloc bla had ex clinik w exam compl, kom fais o cours (pex), 3afakoum les pec dial fièvres éruptives, plzzzz li 3ando Smile , bn apéti, à tt à lheur

Revenir en haut
medecine1988
débutant
débutant

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2011
Messages: 13
Point(s): 13
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam 13 Oct 2012 - 16:26    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

slt est vous avez ce cours la 23. Hémorragies au cours de la grossesse et du post partum: diagnostic, étiologie, prise en charge et merci d'avance .

Revenir en haut
Dr.lilith
Lune
Lune

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2012
Messages: 118
Localisation: Maroc
Sexe: féminin
Point(s): 118
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam 13 Oct 2012 - 16:50    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

SVP l'ostéomyelite aigue chez l'enfant c le cours de chirurgie numero 51
hade li fel forum na9esse

MERCI BCP
_________________
Allahoma yassir omorana


Revenir en haut
Dr.lilith
Lune
Lune

Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2012
Messages: 118
Localisation: Maroc
Sexe: féminin
Point(s): 118
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam 13 Oct 2012 - 16:59    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

medecine1988 a écrit:
slt est vous avez ce cours la 23. Hémorragies au cours de la grossesse et du post partum: diagnostic, étiologie, prise en charge et merci d'avance .


désolée médecine 1988 je bosse sur les cours du forum
la chirurgie fihome 7aaaaaaaaaaaleteha a chaque fois je dois en faire des résumés et ça prend bcp bcp bcp de tps
_________________
Allahoma yassir omorana


Revenir en haut
bichooo
Lune
Lune

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 182
Point(s): 181
Moyenne de points: 0,99

MessagePosté le: Sam 13 Oct 2012 - 19:35    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

cyrine a écrit:
merci bzzaf dr nadia, pr toi bichooo, je pense IDR ana flcour diali maktouba f diagnostik positif, ana je vais énumerez kollchi en bloc bla had ex clinik w exam compl, kom fais o cours (pex), 3afakoum les pec dial fièvres éruptives, plzzzz li 3ando Smile , bn apéti, à tt à lheur

Merci cyrine , mais j' ai vraiment besoin de savoir si cliniq ou complémentaire


Revenir en haut
cyrine
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2012
Messages: 669
Sexe: féminin
Point(s): 682
Moyenne de points: 1,02

MessagePosté le: Sam 13 Oct 2012 - 22:38    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012 Répondre en citant

HELLO Smile , je félicite tt le monde w mabrouk 3lina la victoire contre l ékipe du mozambique , walakine rah htta wahed majawbni 3la pec dial fièvre éruptives, ana f mon cours je né ke les vaccins dialhoum, mais si jamé chi enfants nn vacciné jawh had les patho je né okune conduite, plzzzzzzzzzzz, aidez moi Neutral

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:55    Sujet du message: Special Residanat Rabat 2012

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> Actualités professionnelles et concours -> Spécial RESIDANAT et INTERNAT Toutes les heures sont au format GMT
Aller à la page: <  1, 2, 3179, 180, 181332, 333, 334  >
Page 180 sur 334

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com