Médecins du Maroc Index du Forum Médecins du Maroc
Site spécialisé en diffusion d'information sur les actualites des Médecins et de la Médecine au Maroc
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Médecins du Maroc 
Bienvenue sur le forum des médecins du Maroc : nous cherchons des modérateurs pour le forum si vous êtes intéressé contacter l'administrateur
Statut médecin résident

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> Orientations -> Espace résidents et spécialistes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
medoc198
débutant
débutant

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2010
Messages: 3
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 17 Avr 2010 - 17:24    Sujet du message: Statut médecin résident Répondre en citant

bjr
je suis un médecin résident en 3ème année. l'ambiance du travail devient insupportable (un résident est devenu serviteur d'assistant fouet ). je veux arreter cette formation. et comme je suis integré, est ce que je serai affecté comme médecin généraliste? si oui, aprés l'affectation est ce que j'aurai le droit de repasser un concour de résidanat?
Merci bcp de me répondre car vos réponse seront trés utiles pour moi.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 17 Avr 2010 - 17:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
LEGEND
Soleil
Soleil

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2008
Messages: 285
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 17 Avr 2010 - 21:29    Sujet du message: Statut médecin résident Répondre en citant

Je pense (si tu permets) que tu es entrain de fuir en pensant que c’est la solution à ton problème, tu va t’apercevoir par la suite que la sté est constituée ainsi serviteur, excusez moi le terme la7assine al kappa ..
Bini ou binek ichte7e ta 3aryane c’est son problème, toi tu as un objectif à atteindre il te reste peu de temps pour finir, concentre toi sur l’essentiel.

il ya toujours le botton ingnorer :p
_________________
La vérité est ailleurs


Revenir en haut
medoc198
débutant
débutant

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2010
Messages: 3
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 17 Avr 2010 - 21:49    Sujet du message: Statut médecin résident Répondre en citant

Merci bcp Legend pour votre réponse. non, je fui pas jamais. là je veux simplement avoir l'idée claire pour le statut d'un résident pour gérer en fonction ma patience dans le service. si un statut sombre donc je patiente le max (bla manbouss rajline, elyaddine baraka Smile ) mais si je serais affecté comme MG et aprés je passerai une 2eme residanat je peux laisser tomber facilement.
le boutton ignorer est en marche depuis 3ans Smile il commence à lacher Smile


Revenir en haut
LEGEND
Soleil
Soleil

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2008
Messages: 285
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Dim 18 Avr 2010 - 11:09    Sujet du message: Statut médecin résident Répondre en citant

Prend en considération le temps, nhare li mcha ma tay t'3aouadche et rah ma b'9a like oualou ou t'hana menhoum ... ou ti9e biya dima kayane al ba7lassa ....

Bon pour revenir à ta question, le publique c'est géré par des lois et les lois on les trouves au bulletin officiel "AL JARIDA RASMIA", ce que tu demande est vraiment particulier, à moins qu'une autre personne sur ce forum aie entamé ce processus, l'idéal serai d'aller voir le ministère.

Je te fais part ci-après du décret qui ne gére pas nécessairement ce que tu as l'intention de faire mais ça donne une idée sur les droits et obligations des internes externes et résidents (notamment que j'ai croisé des questions sur le forum relatves à ce statut)

NB : j'ai pris le décret du site web du ministère de la santé -> section réglementation pour consulter les autres références metionnées vous pouver les télécharger sur les sites :

BO en arabe : année 2010 : http://www.sgg.gov.ma/LesBOs_Ar.aspx?id=142 -- années 1912 à 2009 : http://www.sgg.gov.ma/Historique_Bo_ar.aspx?id=762
BO en français : année 2010 : http://www.sgg.gov.ma/LesBOs.aspx?id=142 -- années 1912 à 2009 : http://www.sgg.gov.ma/historique_bo.aspx?id=982

certain BO apparaissent en une langue arabe ou français pour d'autres c'est les deux, si vous ne trouvez pas la référence en français allez chercher dans la section arabe.

-------------------------------
M.S - direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES *05/11/2007*
1 La Dernière Modification est publiée uniquement en arabe au B.O N° 4810 du 6/7/2000 , Décret n° 2-00-352 du 5/7/2000

Articles modifiés :
- Art 1 paragraphe 2
- Art 27
- Art 28 paragraphe 1
Articles ajoutés: Art 27 Bis
Art 27 Ter
Art 32 Bis
REFERENCE : B.O N° 4205 DU 11 HIJA 1413 (2-6-93) , p. 233
Décret n° 2-91-527 du 21 kaada 1413 (13 mai 1993) relatif à la situation
des externes, des internes et des résidants des centres hospitaliers*.
LE PREMIER MINISTRE,
Vu le dahir portant loi n° 1-75-102 du 13 safar 1395 (25 février 1975)
relatif à l'organisation des universités, notamment son article 32 (2e
alinéa);
Vu le décret n° 2-82-356 du 16 rebia I 1403 (31 janvier 1983) fixant le
régime des études et des examens en vue de l'obtention du diplôme de
docteur en médecine, tel qu'il a été modifié;
Vu le décret n° 2-82-444 du 7 rebia II 1403 (31 janvier 1983) fixant le
régime des études et des examens en vue de l'obtention du diplôme de
docteur en médecine dentaire ;
Vu le décret n° 2-85-144 du 7 hija 1407 (3 août 1987) fixant le régime
des études et des examens en vue de l'obtention du diplôme de docteur
en pharmacie ;
Vu la décision de la Chambre constitutionnelle de la Cour suprême n° 71
du 28 joumada I 1403 (14 mars 1983)
Sur proposition du ministre de l'éducation nationale et du ministre de la
santé publique ;
Après examen par le conseil des ministres réuni le 21 joumada II 1413
(16 décembre 1992),
DECRETE :
* Modifié et complété par le Décret n° 2-92-459 du 22 kaada 1413 (14 mai 1993) publié au B.O n° 4205 du 11 hija 1413 (2-6-93).
M.S - direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES *05/11/2007*
2
ARTICLE PREMIER. - Il est institué des fonctions d'externes, d'internes et de
résidants dans les centres hospitaliers situés dans les villes sièges de facultés de
médecine et de pharmacie et/ou de facultés de médecine dentaire.
Ces fonctions ont un caractère essentiellement temporaire.
Chapitre premier
Des externes
ART. 2. - Les étudiants en médecine, en médecine dentaire et en pharmacie ont
d'office la qualité d'externes :
- à partir de la troisième année du régime de leurs études pour les étudiants en
médecine ou en médecine dentaire;
- à partir de la quatrième année du régime de leurs études pour les étudiants
en pharmacie.
Les externes de médecine exercent leurs fonctions à temps partiel jusqu'à la fin de
la cinquième année et à temps plein durant la sixième année d'études médicales.
Les externes de médecine dentaire exercent leurs fonctions à temps partiel jusqu'à
la fin de la cinquième année des études de médecine dentaire.
Les externes de pharmacie exercent leurs fonctions à temps plein jusqu'à la fin de
la quatrième année des études pharmaceutiques.
ART. 3. - Les externes exercent leurs fonctions sous la responsabilité des
professeurs chefs de services hospitaliers et des directeurs de stages qui
définissent leurs activités. Celles-ci consistent notamment :
- pour la formation médicale et odontologique à prendre les observations
médicales, à participer aux soins et à assurer un service de garde ;
- pour la formation pharmaceutique, à exécuter les ordonnances, délivrer les
médicaments, préparer les médicaments inscrits à la pharmacopée et exécuter les
analyses biologiques dans les hôpitaux.
ART. 4. - La présence des externes dans les lieux des stages est obligatoire selon
un calendrier fixé par le doyen de la faculté concernée :
M.S - direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES *05/11/2007*
3
1- tous les jours ouvrables ;
2- aux jours et heures où ils figurent sur la liste de garde.
Ils sont soumis en ce qui concerne l'assiduité et la ponctualité au contrôle du chef
de service hospitalier ou du directeur de stage.
La validation des stages est prononcée par le professeur chef de service hospitalier
ou, le cas échéant, par le directeur de stage.
ART. 5. - Les externes sont affectés dans les services hospitaliers par le directeur
du centre hospitalier sur proposition du doyen de la faculté concernée et après
avis de la commission . pédagogique.
ART. 6. - Les externes reçoivent du ministère de la santé publique une indemnité
de fonction aux taux mensuels ci-après:
110 DH pour les externes en 3e et 4e années des études de médecine et
de médecine dentaire ;
165 DH pour les externes en 5e et 6e années de médecine et en 5e année
de médecine dentaire ;
165 DH pour les externes de la 4e année des études pharmaceutiques.
En cas de redoublement de l'externe l'indemnité visée au présent article n'est
allouée que pour une année supplémentaire.
Ces taux peuvent être modifiés par arrêté du ministre de la santé publique, visé
par le ministre des finances et le ministre chargé des affaires administratives.
ART. 7. - Les externes ont droit à un mois de congé par an pendant lequel ils
perçoivent l'indemnité de fonction prévue à l'article 6 ci-dessus. La date de départ
en congé est fixée par le directeur du centre hospitalier sur proposition du
professeur chef de service hospitalier et du doyen de la faculté concernée.
Chapitre II
Des internes
ART. 8. - L'accès aux fonctions d'internes a lieu par voie de concours ouvert aux
étudiants régulièrement inscrits aux études de médecine, de médecine dentaire ou
M.S - direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES *05/11/2007*
4
de pharmacie et ayant validé l'ensemble des modules, stages et travaux pratiques
correspondant aux années suivantes :
- Les cinq premières années d'études médicales pour l'internat de médecine ;
- Les quatre premières années de médecine dentaire pour l'internat de
médecine dentaire;
- Les trois premières années d'études pharmaceutiques pour l'internat de
pharmacie.
Nul ne peut se présenter au concours d'internat plus de quatre fois ni après la
soutenance de la thèse.
ART. 9. - Les épreuves et les modalités d'organisation du concours d'internat sont
fixées par arrêté conjoint de l'autorité gouvernementale chargée de l'enseignement
supérieur et du ministre de la santé publique.
ART. 10. - Le nombre. de postes d'internes à pouvoir est fixé par arrêté conjoint
de l'autorité gouvernementale chargée de l'enseignement supérieur et du ministre
de la santé publique et, le cas échéant, de l'autorité chargée de l'administration de
la défense nationale.
ART. 11. - La nomination des internes est prononcée par le ministre de la santé
publique au vu de la liste d'admission.
ART. 12. - Au cas où le nombre de candidats admis est inférieur au nombre de
postes mis en compétition, les postes vacants peuvent être attribués par ordre de
mérite aux candidats non admis.
Ceux-ci exercent pendant une année non renouvelable les fonctions d'internes
provisoires et sont soumis au régime général des internes.
ART. 13. - Les candidats de nationalité étrangère sont nommés internes en
surnombre après délibération du jury du concours s'ils ont obtenu un nombre de
points au moins égal à celui du dernier candidat marocain déclaré admis, et ce,
dans les conditions fixées dans l'arrêté conjoint prévu à l'article 9 ci-dessus.
Les étudiants marocains admis à un concours étranger similaire au concours
d'internat prévu par le présent décret dans les mêmes conditions que les
ressortissants du pays d'accueil et venant poursuivre leurs études au Maroc dans
une faculté de médecine et de pharmacie ou de médecine dentaire sont nommés
internes du centre hospitalier dans la limite des postes budgétaires disponibles et
après délibération de la commission pédagogique.
M.S - direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES *05/11/2007*
5
ART. 14. - La durée de l'internat est fixée à deux années réparties en quatre
périodes successives de stage de six mois.
Au cours de ces quatre semestres, les internes doivent changer de service tous les
six mois et doivent valider l'ensemble des stages dont obligatoirement les stages
ci-après :
- pour les internes en médecine, un stage de médecine générale, un stage de
chirurgie générale et un stage de pédiatrie ou un stage de gynécologie-obstétrique
;
- pour les internes en pharmacie, deux stages dans les services ayant trait aux
médicaments et deux stages dans les services de biologie ;
- pour les internes en médecine dentaire, un stage en parodontologie et
pathologie, un stage en odontologie conservatrice, un stage en pédodontieorthopédie
dento-faciale et un stage en prothèse.
ART. 15. - Les internes choisissent leur affectation dans les services hospitaliers
par ordre de mérite sous le contrôle du directeur du centre hospitalier.
Le nombre de postes à pourvoir par service est fixé conjointement par :
- le doyen et le directeur du centre hospitalier, compte tenu des besoins des
services et des priorités pédagogiques ; le doyen et l'inspecteur de santé militaire
pour les formations hospitalières militaires.
Les internes ne sont autorisés à soutenir leur thèse qu'à l'issue des dix-huit
premiers mois de leur internat pour les internes en médecine et des douze
premiers mois de leur internat pour les internes en médecine dentaire et en
pharmacie.
Nul ne peut se prévaloir du titre d'ancien interne s'il ne justifie de deux années
d'internat. effectif.
ART. 16. - Les internes exercent leurs fonctions à plein temps sous l'autorité du
professeur chef de service hospitalier.
Les internes de médecine et de médecine dentaire assurent la contre-visite des
malades, dispensent les soins d'urgence dans les services d'affectation aux jours et
heures prévus dans le tableau de garde. Ils participent également à l'encadrement
des étudiants externes.
M.S - direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES *05/11/2007*
6
Les internes de pharmacie participent aux activités du service d'affectation,
assurent la garde aux jours et heures prévus dans les lieux et dans le tableau de
garde. Ils participent à l'encadrement des étudiants externes en cours de stage et
pendant les travaux pratiques.
La formation théorique et pratique des internes est assurée par les enseignantschercheurs
et les résidants sous la responsabilité du professeur chef de service
hospitalier concerné.
ART. 17. - La validation de chaque stage d'internat se fait par le chef de service
hospitalier d'affectation en tenant compte de l'assiduité, des connaissances et de la
maîtrise des tâches pratiques et techniques et du comportement sur la base des
critères définis par le département d'enseignement et de recherche concerné et
approuvés par la commission pédagogique.
Tout stage hospitalier non validé est refait entièrement.
ART. 18. - Les internes et les internes provisoires reçoivent du ministère de la
santé publique une indemnité de fonction dont les taux mensuels sont fixés ainsi :
- Internes.........................................1500 DH
- Internes provisoires........................ 792 DH
Les internes et les internes provisoires bénéficient, dans la mesure des possibilités
du centre hospitalier, de l'hébergement, de la nourriture et du blanchissage à
l'hôpital.
Les internes et internes provisoires qui ne peuvent être logés perçoivent une
indemnité représentative de logement dont le taux mensuel est fixé à 300
dirhams.
Les taux des indemnités prévues au présent article peuvent être modifiés par
arrêté du ministre de la santé publique, visé par le ministre des finances et le
ministre chargé des affaires administratives.
ART. 19. - Les internes perdent définitivement et les internes provisoires pendant
la durée de leurs fonctions, le bénéfice, le cas échéant, de l'indemnité d'externes
et de leurs bourses d'études.
ART. 20. - Les internes et internes provisoires ont droit à un mois de congé par
an pendant lequel ils perçoivent l'indemnité de fonction et, le cas échéant,
M.S - direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES *05/11/2007*
7
l'indemnité de logement prévues à l'article 18 ci-dessus. La date de départ en
congé est fixée par le directeur du centre hospitalier sur proposition du professeur
chef du service hospitalier et en fonction des nécessités du service.
Chapitre III
Des résidants
ART. 21. ( Modifié par le Décret n° 2-92-459 du 22 kaada 1413 -14 mai 1993, art.
1er).- L'accès aux fonctions de résidant en médecine, en médecine dentaire, en
pharmacie ou en biologie a lieu dans la limite des postes fixés par arrêté conjoint
de l'autorité gouvernementale chargée de l'enseignement supérieur et du ministre
de la santé publique et, le cas échéant, de l'autorité chargée de l'administration de
la défense nationale :
1 - sur titres :
a) pour les internes visés à l'article premier ci-dessus ayant validé deux années
effectives d'internat. Les intéressés sont tenus de soutenir leur thèse de doctorat
au plus tard durant la première année du résidanat.
b) pour les candidats militaires admis au concours d'assistanat des hôpitaux
militaires.
2 - sur concours ouvert :
- aux docteurs en médecine;
- aux docteurs en pharmacie et aux docteurs en médecine dentaire et comptant
les uns et les autres un an d'exercice effectif en cette qualité.
- aux candidats titulaires du diplôme de docteur vétérinaire ou d'un diplôme
reconnu équivalent, désireux de préparer une spécialité biologique .
Peuvent être admis dans la limite de 10% des places à pourvoir, les candidats
étrangers remplissant l'une des conditions fixées ci-dessus.
Pour ceux d'entre-deux qui se présentent au concours prévu ci-dessus, ils ne
peuvent être déclarés reçus que s'ils obtiennent un nombre de points au moins
égal à celui du dernier candidat marocain déclaré admis.
Les candidats civils nationaux visés aux paragraphes 1 et 2 ci-dessus doivent
justifier qu'ils sont en position régulière vis-à-vis du service civil.
M.S - direction de la réglementation et du contentieux - BASE DE DONNEES *05/11/2007*
8
Nul ne peut se présenter plus de quatre fois au concours de résidanat -
Les modalités d'organisation du concours de résidanat sont fixées par arrêté
conjoint de l'autorité gouvernementale chargée de l'enseignement supérieur et du
ministre de la santé publique.
ART. 22. - La nomination en qualité de résidant est prononcée par décision
conjointe de l'autorité gouvernementale chargée de l'enseignement supérieur et du
ministre de la santé publique où, le cas échéant, de l'autorité chargée de
l'administration de la défense nationale pour les résidants militaires.
ART. 23. - La durée du résidanat est fixée à :
- trois années pour les spécial
_________________
La vérité est ailleurs


Revenir en haut
medoc198
débutant
débutant

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2010
Messages: 3
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Dim 18 Avr 2010 - 12:15    Sujet du message: Statut médecin résident Répondre en citant

Merci bcp, j'ai déja vu ce décret mais il répond pas exactement à ce que je veux.
Enfin pour éclaircir ma situation, le chef me demande un truc, je suis au mesure de refuser et donc c sur que mon parcours va être compliqué et louche Embarassed . ce qui fait je veux savoir mon statut pour ne pas m incliner et c est tout.
Merci encore une fois pour tes effort Legend


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:26    Sujet du message: Statut médecin résident

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> Orientations -> Espace résidents et spécialistes Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com