Médecins du Maroc Index du Forum Médecins du Maroc
Site spécialisé en diffusion d'information sur les actualites des Médecins et de la Médecine au Maroc
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Médecins du Maroc 
Bienvenue sur le forum des médecins du Maroc : nous cherchons des modérateurs pour le forum si vous êtes intéressé contacter l'administrateur
CAT devant une Détresse Respiratoire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> Archives - Délestage -> Archives - Délestage -> CAT
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
raziel2
Galaxie
Galaxie

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2007
Messages: 1 275
Localisation: Maroc
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer 14 Mai 2008 - 23:34    Sujet du message: CAT devant une Détresse Respiratoire Répondre en citant

I - Définition :

--------------------------------------------------------------------------------

C'est une défaillance de l'appareil respiratoire compromettant l'apport d'oxygène à l'organisme pouvant aboutir à la mort par hypoxie, hypercapnie.

--------------------------------------------------------------------------------

II - Etiologies :

--------------------------------------------------------------------------------

atteinte cérébrale
atteinte de la cage thoracique :
trauma
pneumothorax
...
atteinte des bronches :
asthme
atteinte des alvéole :
SDRA
pathologie infectieuse
Causes extérieures :
hypoxie : FiO2 < 0,21 :
incendie
altitude
CO2 = volontaire ou accidentel (VS / VC)
CO = y penser (O2 normo ou hyperbare)
Cyanure = incendie/intoxication (antidote = hydroxocobalamine)

--------------------------------------------------------------------------------

III - Détresses Ventilatoires d'origine neurologique :

--------------------------------------------------------------------------------

Toutes les pathologies du système nerveux :
trauma
hémorragie cérébrale
tumeur
Pathologie neuromusculaire :
myopathie
tétanos...
Intoxication médicamenteuse :
barbituriques
BZD
neuroleptiques
morphine et dérivé (héroïne ++)
alcool ++

--------------------------------------------------------------------------------

IV - Obstruction des V.A.S :

--------------------------------------------------------------------------------

Présence d'un corps étranger :
dents
corps étranger intra-trachéal
vomissement
régurgitation
=> tant que la victime tousse, elle respire : obstruction incomplète
Obstruction complète :
ne parle pas
tousse pas
cyanose
ne crie pas
agitation
absence de bruit respiratoire
=> manoeuvre de Heimlich

--------------------------------------------------------------------------------

V - Asthme Aiguë Grave :

--------------------------------------------------------------------------------

5.1) Généralités :

--------------------------------------------------------------------------------

3 à 4% de la population : 2000 morts/an
Rechercher signes de gravité
Traitement sans délai
Hospitalisation en réa
Complètement imprévisible
Pathologie expiratoire, due à la diminution du calibre des bronches, un bronchospasme, des sécrétions épaisses avec difficulté d'expectorer entraînant une obstruction des bronchioles
Agents causals :
allergie
pollution
facteur anxiogène
vapeur toxique
surinfection
irritation...
5.2) Rechercher des signes de gravités :

--------------------------------------------------------------------------------

Clinique : (7)
FR > 30/mn
pouls > 140/mn
sueur
cyanose
parole difficile
crise inhabituelle
résistance au ttt
Para-clinique :
débit expiratoire de pointe < 120 l/mn (peak flow)
pouls paradoxal > 20 mmHg :
retentissement des RVS avec PA en fin d'inspiration
variation PA selon le temps du cycle respiratoire
Signes d'alarme : (5)
trouble de la conscience
collapsus cardio-vasculaire
silence auscultatoire
respiration paradoxale
pause ventilatoire => risque d'arrêt cardio-respiratoire proche
5.3) Traitement

--------------------------------------------------------------------------------

position ½ assis
O2 :
si IOT : ventilation à l'Ambu en O2 presque pur jusqu'à levée du bronchospasme ( les ventilateurs de transport fonctionnent mal)
mimétiques :
bon rapport efficacité/tolérance
VAS
spray Ventoline®, dose fixe, faible biodisponibilité, chambre d'inhalation ++
Aérosol = sans conservateur (O2 = 6 à 8 l/mn)
Parentéral :
Terbutaline S/C (Bricanyl®)
Salbutamol à la SAP (0,5 à 6 mg/h)
Théophyline :
pas supérieur aux mimétiques
6mg/kg IV
faible marge entre inefficacité et toxicité (toxicité +++ neuro et cardiaque)
à éviter si possible
Corticoïdes :
ni seul, ni en première intention
effet bronchodilatateur retardé (4h)
potentialise les mimétiques
HSHC 1g/j IV, Soludecadron®, Célestène®
Atropiniques : Atrovent
moins efficace que les mimétiques ; s'utilise en association avec Bricanyl®
Adrénaline :
S/C ou IV +++
1 mg/h puis QSP
en général : IOT + VC
mimétiques : catécholamines
naturelles :
adrénaline, noradré (/)
synthétiques :
Isuprel®
Aleudrine® (1/2)
mimétiques non catécholaminique (2 sélectif ) :
oraciprénaline (Aluprent® )
Terbutaline (Bricanyl®)
Bérotec
Salbutamol (Ventoline, Salbutamol )

--------------------------------------------------------------------------------

VI - Décompensation grave du BPCO :

--------------------------------------------------------------------------------

6.1) Signes cliniques :

--------------------------------------------------------------------------------

cyanose
trouble du rythme respiratoire
sueurs
encéphalopathie respiratoire
épuisement respiratoire
encombrement
PaO2 basse : 60-80 mmHg
somnolence diurne avec inversion du rythme nyctéméral
agitation
confusion
astérixis (= flapping tremor)
6.2) Causes :

--------------------------------------------------------------------------------

surinfection
embolie pulmonaire
pneumothorax
inobservance du ttt
usage de sédatif
6.3) Traitement en urgence:

--------------------------------------------------------------------------------

oxygénation :
TRES BAS DEBIT : 0.5 à 1 l/min
sensibilité à l'O2 élevée, grand débit => baisse FR, augmentation PCO2
CPAP
éviter l'intubation
ttt étiologique
transport ASSIS !!

--------------------------------------------------------------------------------

VII - OAP cardiogénique :

--------------------------------------------------------------------------------

7.1) Clinique :

--------------------------------------------------------------------------------

IVG
tachypnée > 30/mn
orthopnée
râle crépitant
7.2) Traitement :

--------------------------------------------------------------------------------

Lasilix® : 40 à 80 mg IVD
ou Burinex® : 4 mg IVD
Trinitrine ®
pas de saignée
O2 au masque +++ voire IOT
position demi-assise, jambes pendantes => baisse retour veineux
si PAS < 80 mmHg : Dobutrex ® 5 µg/kg/mn
ventilation VS+PEP ou CPAP :
augmente oxygénation
baisse travail respiratoire
baisse la post charge ventriculaire Gauche
baisse ventilation artificielle ? ? ?
toujours en REA

--------------------------------------------------------------------------------

VIII - Pneumothorax :

--------------------------------------------------------------------------------

Seul le PNO bilatéral ou suffocant est une urgence thérapeutique
Etiologies :
idiopathique (adulte jeune)
poumon emphysémateux (pathologie pulmonaire) , rupture de bulles
traumatisme (fracture de côtes)
iatrogène (KTC)
Clinique PNO suffocant :
dyspnée
pâleur
cyanose
collapsus
détresses hémodynamique pouvant aller à l'arrêt cardiaque avec dissociation électromécanique
signes d'IVD : turgescence jugulaire
Traitement :
exsufflation à l'aiguille au 2ème espace intercostale sous la ligne antérieure du côté où il n'y a plus de murmure vésiculaire.

--------------------------------------------------------------------------------

IX - Volet thoracique :

--------------------------------------------------------------------------------

Fracture de plusieurs côtes avec trait de fracture multiple
Ventilation paradoxale
Baisse capacité vitale
Ventilation Artificielle en USI
Analgésie +++
Chirurgie rarement nécessaire

--------------------------------------------------------------------------------

X - PNEUMOPATHIE INFECTIEUSE :

--------------------------------------------------------------------------------

polypnée
cyanose
d fébrile associé
parfois état de choc septique

_________________
http://www.medecine-maroc.com


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 14 Mai 2008 - 23:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yersinia
Lune
Lune

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2007
Messages: 169
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 16 Mai 2008 - 23:46    Sujet du message: CAT devant une Détresse Respiratoire Répondre en citant

merci raziel pour l'article, il est très clair, mais j'ai une remarque, est ce qu'il fallait pas organiser les etiologies par rodre de priorité: commencer par detresse par obstruction des VAS puis d'origine respiratioire basse, ensuite les origines cardio vasculaire puis nerolgique puis autres seoln le contexte...

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:31    Sujet du message: CAT devant une Détresse Respiratoire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> Archives - Délestage -> Archives - Délestage -> CAT Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com