Médecins du Maroc Index du Forum Médecins du Maroc
Site spécialisé en diffusion d'information sur les actualites des Médecins et de la Médecine au Maroc
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Médecins du Maroc 
Bienvenue sur le forum des médecins du Maroc : nous cherchons des modérateurs pour le forum si vous êtes intéressé contacter l'administrateur
L'obésité est responsable de 15% à 20% des cas de cancer.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> E-bibliothèque -> News & Recherches
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hannibal
Galaxie
Galaxie

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2007
Messages: 1 047
Point(s): -1
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu 21 Fév 2008 - 11:26    Sujet du message: L'obésité est responsable de 15% à 20% des cas de cancer. Répondre en citant

Au fil des ans, le gras animal, le barbecue et les carences en fruits et légumes ont été soupçonnés. Mais finalement, aucun d'entre eux ne fait vraiment grimper le risque de cancer. Le grand coupable, c'est l'obésité.

« L'obésité est responsable de 15 % à 20 % des cas de cancer », a affirmé Walter Willett, un célèbre chercheur de santé publique de l'Université Harvard, au congrès annuel de l'Association américaine pour l'avancement des sciences, qui attirait récemment 9 000 chercheurs des cinq continents. Des conférences faisaient le point sur le risque de cancer posé par l'alimentation et les produits chimiques.

« On peut même penser qu'elle dépassera bientôt le tabagisme comme cause numéro un du cancer, a ajouté le spécialiste. Il y a de moins en moins de fumeurs et de plus en plus de gros. »

Les autres causes alimentaires du cancer se partagent entre 10 % et 15 % de la responsabilité, selon le Dr Willett. La consommation d'alcool est néfaste, mais ses effets négatifs sont atténués quand on consomme beaucoup d'acide folique, un composé présent dans le brocoli. Boire trop ou pas assez de lait pose aussi un problème. La vitamine D commence à être examinée, ainsi que la consommation d'animaux ayant pris des hormones de croissance par des femmes en âge de procréer.

« On n'est pas parvenu à trouver un lien entre la consommation de gras animal et le risque de cancer, a dit l'épidémiologiste bostonnais. Mais peut-être qu'il y a des sous-groupes qui sont plus vulnérables, comme les jeunes femmes. À Hiroshima et Nagasaki, les femmes de moins de 40 ans ont eu beaucoup plus de cancer que les plus âgées. Il se pourrait que la fertilité rende cet âge plus vulnérable. »

C'est dans les années 70 qu'on a commencé à soupçonner que les habitudes alimentaires pouvaient augmenter le risque de cancer.

« On a commencé avec les viandes cuites à très haute température, comme le barbecue, a rappelé le chercheur. Puis on s'est tourné vers le gras animal. Dans les deux cas, on n'a pas réussi à mesurer un effet. »

Ensuite, ce fut le tour des fruits et légumes : si on n'en mangeait pas assez, peut-être qu'on manquait d'antioxydants qui empêchent la dégradation des cellules du corps?, a ajouté le Dr Willett.

« Mais là non plus, les résultats n'ont pas été concluants. C'est alors qu'on s'est tourné vers l'obésité. Et là, on a trouvé le gros lot. »

Un autre chercheur, Bruce Ames, de l'Institut de recherche d'Oakland, a avancé une nouvelle théorie : le manque de micronutriments, comme le fer, le magnésium, le zinc ou diverses vitamines.

« Dans certains cas, les carences sont très importantes, même aux États-Unis », a observé M. Ames.

Par exemple, 56 % des adultes américains manquent de magnésium, et 93 % manquent de vitamine E. Même si l'effet est léger, l'ampleur de la carence finit par augmenter le risque de cancer.

« On peut penser que quand le corps ne dispose que de faibles quantités de micronutriments, il les dirige vers des fonctions vitales, vers la survie à court terme. Des fonctions comme la réparation des dommages cellulaires sont mises de côté. C'est pour ça que les carences en micronutriments ne donnent pas d'effet rapidement observable. »



Nouvelles de © La Presse Canadienne, 2008.
_________________
http://medecine-maroc.xooit.com


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 21 Fév 2008 - 11:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
malika-doc
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2007
Messages: 685
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 17 Mar 2008 - 20:07    Sujet du message: obésité Répondre en citant

 
مشروع علمي مغاربي أوروبي لمكافحة البدانة 
 
 
تنسق عدة جامعات ومعاهد بحث في المغرب العربي وأوروبا جهودها لدراسة المشاكل المرتبطة بآلسمنة في مشروع أطلق عليه "فهم التحول الغذائي بالمغرب العربي من أجل توقع البدانة وأمراضها".  
 
وحصل المشروع على تمويل من برنامج "كوروس" التابع لوزارة الخارجية الفرنسية وبدأ نهاية سنة 2007 ليمتد على مدى ثلاث سنوات، بإنجاز عدة دراسات تكميلية على المستوى الأسري والفردي بنواحي الدار البيضاء بالمغرب وفي تونس. 
 
 
ويسعى المشروع الذي أجازه نحو ثلاثين باحثا ينتمون لجميع الفرق العلمية المشاركة، إلى وضع إستراتيجية وقائية من السمنة وأمراضها وانعكاساتها على الأسر.  
ويقول البروفيسور عبد اللطيف بور -وهو منسق مشروع "كوروس" بجامعة ابن طفيل بالقنيطرة- إن وزارة الصحة المغربية بدأت تشعر بخطورة آفة البدانة وتكاليفها، ومن أجل ذلك انخرطت في المشروع الدراسي المذكور. 
 
وتشير إحصائيات طبية مستقاة من مستشفى ابن سينا الجامعي بالرباط إلى أن امرأة من كل ثلاث نساء مغربيات تعاني من زيادة في الوزن. 
 
وتعزو وثيقة علمية لـ"كوروس"، حصلت الجزيرة نت على نسخة منها، بدانة النساء بالمغرب لتحولات في التغذية وهيمنة النمط الغربي في الأكل. 
ثلاثة تحولات
ورصدت الوثيقة ثلاثة أنواع من التحول، الأول ديمغرافي نتيجة انخفاض في المواليد (من 7% في 1960 إلى 2.5 حاليا) وارتفاع معدل الأمل في الحياة إلى 70 سنة.
 
 
ويرتبط التحول الثاني بتغير في التغذية إذ بدأ المغاربة يتخلون عن التغذية التقليدية المعتمدة على الحبوب وزيت الزيتون والبروتينات النباتية، لفائدة تغذية ذات أصل حيواني ومواد دسمة وسكريات. 
 
ويضاف إلى ذلك تزايد الوجبات السريعة التي لم تكن في أسلافهم بسبب العولمة والهجرة من الأرياف إلى المدن والتصنيع وما يصاحبها من قلة حركة وتزايد الوزن والأمراض المزمنة. 
 
أما التحول الثالث فهو وبائي ويتمثل في بقاء بعض الأمراض الناجمة عن نقص في بعض المواد الغذائية كالزنك واليود والحديد، وهي أمراض منتشرة في البلدان الفقيرة.  
عوامل ثقافية
كما أن بدانة النساء في المغرب تغذيها عوامل ثقافية في بعض الجهات، كما هو الحال في المناطق الصحراوية، حيث تعتبر السمنة معيارا من معايير الجمال والخصوبة.
 
 
وتذكر الدراسات الإحصائية أن البدينات يشكلن 7% من النساء في جهة مكناس تافيلالت و23% في كلميم والسمارة. 
 
وتعتبر المنظمة العالمية للصحة أن البدانة هي أول مشكل صحي عام غير معترف به في العالم، رغم أن عدد البالغين البدناء تجاوز بكثير عدد الذين يعانون من سوء التغذية.  
 
وتعتبر البدانة المهاد الأول لعدد من الأمراض المزمنة مثل السكري وأمراض القلب والشرايين وضغط الدم، علاوة على الأمراض النفسية وبعض أنواع السرطان. 
 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:58    Sujet du message: L'obésité est responsable de 15% à 20% des cas de cancer.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> E-bibliothèque -> News & Recherches Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com