Médecins du Maroc Index du Forum Médecins du Maroc
Site spécialisé en diffusion d'information sur les actualites des Médecins et de la Médecine au Maroc
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Médecins du Maroc 
Bienvenue sur le forum des médecins du Maroc : nous cherchons des modérateurs pour le forum si vous êtes intéressé contacter l'administrateur
Une nouvelle aspirine

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> E-bibliothèque -> News & Recherches
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
malika-doc
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2007
Messages: 685
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 5 Oct 2007 - 21:36    Sujet du message: Une nouvelle aspirine Répondre en citant




Des chercheurs de la clinique de gastro entérologie de l'université de Perugia en Italie viennent de mettre au point une aspirine qui ne serait pas agressive pour l'estomac.
De nombreux patients et notamment ceux souffrant d'affections cardio vasculaires reçoivent un traitement préventif qui comprend de l'aspirine. Celle-ci peut dans certains cas être corrosive pour la muqueuse de l'estomac.
Cette nouvelle présentation qui n'est pas encore commercialisée pourrait être un apport conséquent pour tous ces personnes traitées.




source : http://www.pnas.org/cgi/content/abstract/100/19/10937?maxtoshow=&HITS=1…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 5 Oct 2007 - 21:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
hannibal
Galaxie
Galaxie

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2007
Messages: 1 047
Point(s): -1
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 15 Oct 2007 - 11:12    Sujet du message: histoire de l'ASPIRINE! Répondre en citant

L’aspirine est un médicament de synthèse dont le constituant principal est l’acide acétylsalicylique qui est extrait de l’écorce de saule blanc (Salix alba). L’extrait d’écorce de saule blanc était déjà utilisé par les Grecs et les Amérindiens, entre autres, pour traiter la fièvre et la douleur. En générale l’écorce de saule blanc était utilisé pour ces propriétés anti-inflammatoires et son action contre la fièvre (antipyrétique).Ce médicament universellement connu, on en synthétise plus de 10.000 tonnes/an, a même accompagné en 1969 les astronautes américains sur la lune.

Son parcours commence il y a plusieurs millénaires avec les Sumériens qui utilisaient les feuilles de saule comme antidouleur, Hippocrate ( env. 460-377 av. J.-C. ) la préconisait, pour soulager la fièvre, une décoction d'écorce de saule blanc.(Salix alba)

Au XVIIIèmeS , un pasteur , Edward Stone , de Chipping Norton ( Oxfordshire , Angleterre ) utilise ce même breuvage comme remède antidouleur et antypirétique. Son raisonnement se fonde sur deux observations qui , bien que peu scientifiques , sont caractéristiques des débuts des médicaments.

- première constation : la saveur amère de la décoction de saule lui rappelle celle de l'écorce de quinquina ( principe actif : quinine ) importée depuis peu par les jésuites en Europe pour soigner la malaria . (Même saveur, même propriétés et ... moins chère ) .

- deuxième constatation : la théorie des signatures . A cette époque , les fièvres étaient fréquentes dans cette région humide de l'Angleterre. Or le saule est un arbre qui affectionne les régions marécageuses et qui supporte donc l'humidité . Il doit donc contenir les principes qui lui permettent de résister à de telles conditions .

Un pharmacien français, Pierre J. Leroux (1795-1870), applique á l'écorce de saule les "recettes" utilisées pour extraire la quinine de l'écorce de quinquina. Il isole et teste le principe actif qu'il nomme la saliciline.

Saliciline ac.salicicylique et acetylsalicylique .En 1835, à Berlin, Karl J. Löwig, isole et identifie l'acide salicylique comme étant le principe actif d'une autre plante à propriétés antypirétiques, la reine des prés ou spirée ulmaire (spirea ulmaria ). Peu après Raffaele Piria de l'Université de Pise ( Italie ) retrouve cette substance à partir de la saliciline qu'il identifie comme étant le résultat de la condensation de l'alcool ortho-hydroxybenzylique et du glucose.

L'acide salicylique n'est pas le remède parfait. Il présente différents effets secondaires tels qu' une saveur très désagréable et l'irritation de la bouche, de l'estomac et de l'intestin. En masquant certains groupements il est possible d'atténuer ces désagréments tout en gardant les bienfaits de la molécule. C'est en 1853, que Charles Gerhardt à Montpelier ( France ) réalisa la synthèse de l'acide acétylsalicylique.

La méthode de Gerhardt étant difficilement réalisable Félix Hoffmann met au point une nouvelle méthode de synthèse de l'acide acétylsalicylique. L'histoire raconte qu' Hoffmann avait été poussé dans ses recherches par le désir de soulager les douleurs de son père atteint de rhumatisme articulaire très douloureux. Cette molécule fera l'objet en 1899 d'un brevet sous le nom d'ASPIRINE®.
Ce nom provient de la conjugaison du préfixe a- ( la réaction d'acétylation ) et de -spirine pour la spirée. Les premiers comprimés seront fabriqués par Bayer en 1900.


reference:http://www.bio-conseil.net/index.html
_________________
http://medecine-maroc.xooit.com


Revenir en haut
malika-doc
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2007
Messages: 685
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Dim 27 Jan 2008 - 13:37    Sujet du message: aspirine Répondre en citant

 
 
 
الأسبرين يقلل من معدل الوفاة لدى مرضى القلب 
 
 
 
 
 
 
 
 
نيويورك: قال تحليل جديد إن تناول الاشخاص المصابين بمرض فى القلب حالته مستقرة جرعة منخفضة من الأسبرين يحد من تكرار الإصابة بالأزمات القلبية والجلطات الدماغية والوفاة من كل الأسباب.
 
وخلص الدكتور جيفرى اس.بيرجر من معهد ديوك كلينكل للابحاث فى دورهام بنورث كارولاينا وزملاؤه فى تقريرهم فى الدورية الامريكية للطب "American Journal of Medicine" الى انه على الرغم من ان الاسبرين يزيد ايضا من خطر النزف الا ان فوائده تفوق هذا الخطر . 
 
وعلى عكس التحليلات السابقة التى جمعت اشخاص مختلفين يعالجون بأدوية وجرعات مختلفة تمنع تجلط الدم يشير الباحثون الى ان" دراستنا تركز على تعاطى الاسبرين بجرعات مخفضة فى اشخاص لديهم حالة مرضية مستقرة فى شرايين القلب." 
 
وحددت مجموعة بيرجر ست تجارب سريرية ضمت نحو عشرة الاف مريض بألم فى الصدر له صلة بحالة مرضية مستقرة فى القلب او لهم تاريخ من الإصابة بأزمات قلبية أو جلطة دماغية أو جلطة دماغية بسيطة. 
 
وبالمقارنة بعلاج بدواء وهمى غير فعال كان العلاج بالأسبرين مرتبط بانخفاض قدره 13 فى المئة فى احتمالات الوفاة خلال فترة المتابعة بانخفاض قدره 26 فى المئة فى احتمالات الإصابة بأزمة قلبية غير قاتلة وبانخفاض بنسبة 25 فى المئة فى احتمالات الاصابة بجلطة دماغية. 
 
وفى تحليل لمجموعة فرعية ثبت أن تناول جرعات مخفضة من الأسبرين "ما بين 50 و100 مليجرام يوميا" فعال مثل تناول جرعة أكبر "300 مليجرام يوميا." 
 
وعلى الرغم من أن العلاج بالأسبرين لفترة طويلة يضاعف من خطر الإصابة بنزيف كبير فإن مجموعة بيرجر تشير الى أن الخطر المطلق مازال منخفضا.  
 
 
 


Revenir en haut
malika-doc
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2007
Messages: 685
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 8 Mar 2008 - 18:23    Sujet du message: reponse Répondre en citant

Cancer du sein: l'aspirine peut réduire le risque, selon une étude

Certains anti-inflammatoires comme l'aspirine peuvent réduire jusqu'à 20% le risque de cancer du sein, selon une étude publiée vendredi en Grande Bretagne.
Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pourraient également jouer un rôle dans le traitement des femmes souffrant d'un cancer du sein, selon cette synthèse de 21 études menées auprès de 37.000 femmes depuis 27 ans, publiée dans l'International Journal of Clinical Practice.
Les auteurs soulignent toutefois qu'avant de conseiller aux femmes de prendre de l'aspirine régulièrement, d'autres études seront nécessaires pour déterminer si les risques d'effets secondaires ne sont pas plus élevés que les bénéfices attendus en matière de prévention.
"Après avoir évalué les résultats de plus de 20 études, nous avons conclu que les AINS pourraient bien apporter une protection importante contre les cancers du sein ainsi qu'un complément au traitement déjà disponible pour les femmes souffrant de cette maladie", relève Ian Fentiman, professeur à l'hôpital Guy's and St-Thomas de Londres.
"Les anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent réduire le risque de cancer de 20% mais le dosage et la durée ne sont pas fixés, pas plus que la faisabilité d'un tel programme pour la population à risque", prévient toutefois le professeur Fentiman.
De plus, cette réduction des risques d'environ 20% "est peut-être due à la seule aspirine et pas aux autres AINS", ajoute le spécialiste.
De précédentes études ont déjà attribué à l'aspirine des vertus en matière de prévention du cancer colo-rectal ou de protection du système cardio-vasculaire notamment.

source : http://fr.news.yahoo.com/afp/20080307/thl-san-gen-96993ab.html


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:02    Sujet du message: Une nouvelle aspirine

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> E-bibliothèque -> News & Recherches Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com