Médecins du Maroc Index du Forum Médecins du Maroc
Site spécialisé en diffusion d'information sur les actualites des Médecins et de la Médecine au Maroc
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Médecins du Maroc 
Bienvenue sur le forum des médecins du Maroc : nous cherchons des modérateurs pour le forum si vous êtes intéressé contacter l'administrateur
Le test VIH

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> E-bibliothèque -> News & Recherches
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
malika-doc
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2007
Messages: 685
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer 29 Aoû 2007 - 00:31    Sujet du message: Le test VIH Répondre en citant

Le test VIH pratiqué en quinze minutes se généralisePlus besoin d'attendre trois ou quatre jours pour «savoir». Un test à lecture rapide sera disponible dans tous les centres de dépistage. C'est le souhait de l'OFSP



Passer un test VIH en quinze minutes, au lieu d'attendre trois jours ou plus, c'est possible. Une goutte de sang sur une bandelette et le verdict tombe. Le principe ressemble à celui du test de grossesse.
Qui le sait? Pas grand monde. Qui le propose? Peu de centres de dépistage. Tout cela doit changer. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP), dans son bulletin de juillet, recommande le test express dans les centres spécialisés. Pour le canton de Vaud, la Policlinique médicale universitaire (PMU) et la fondation Profa, spécialisée dans les questions de sexualité, à Lausanne, le proposeront à partir d'octobre. Bien après Neuchâtel, Genève, Bâle, Berne ou encore Zurich.
Ce n'est pas seulement par gain de temps que le test à lecture rapide est aujourd'hui privilégié. Ni pour son prix, moins cher qu'un test conventionnel. Ni pour augmenter le nombre de dépistages. Mais plutôt pour les améliorer, en ciblant les personnes «à risque».
Le VCT (voluntary counselling and testing, son nom officiel), prévoit un entretien avant et après le résultat. «Le temps pour les professionnels de donner des conseils», explique Roger Staub, chef de la Section sida à l'OFSP. «Nous savons que plus de la moitié des personnes testées ne reçoivent aucun conseil après la transmission des résultats». La crainte? Que des «kamikazes» jouent avec le feu. «Certains passent le test, apprennent qu'ils sont négatifs, pensent qu'ils sont protégés et recommencent à avoir des comportements à risque. Un jour ou l'autre, ils seront touchés.» Le test ne protège pas de l'infection, contrairement à de dangereuses croyances.
A Genève, un autre danger a été chiffré. «Avec le test traditionnel, 10% des patients ne venaient pas chercher leur résultat, affirme Bernard Hirschel, chef de l'unité VIH-Sida aux HUG. Certains pouvaient être positifs.» Le spécialiste parle à l'imparfait, puisque le projet pilote VCT est mené dans son unité depuis un an. Avec le test rapide, plus de risque. Le client ne peut pas fuir ses responsabilités. «Lors de l'entretien, j'évalue si la personne est capable d'encaisser, explique Hubert Crevoisier, infirmier à la consultation médicale Check-Point de l'association Dialogai à Genève. Un lieu où l'on pratique le VCT depuis 2005.
Pourquoi encourage-t-on ce procédé cinq ou six ans après son apparition? «Parce qu'il fallait vérifier sa fiabilité», indique Jean-Philippe Cand, coordinateur de Point fixe, antenne vaudoise de l'aide suisse contre le sida.
Le dépistage express est fiable (lire encadré), mais encore faut-il rappeler qu'il doit se pratiquer trois mois après un rapport sexuel à risque. On n'a pas encore mis au point un «test du lendemain».


Danser et... se faire dépister
Dialogai prévoit un dépistage traditionnel lors de soirées dans des clubs, avant la fin de l'année. Le principe? Proposer une prise de sang sur place. L'entretien se déroulera sereinement quelques jours plus tard avec l'annonce du résultat. Pourquoi ne pas utiliser le test rapide? «Je ne vois pas comment annoncer une séropositivité entre une ecstasy et trois verres de bière!» exagère à peine Hubert Crevoisier, infirmier pour l'association Dialogai à Genève. Utilisé dans un cadre festif, le test rapide est «une fausse sécurité», selon le Dr Matthias Cavassini, chef de clinique au CHUV: «Sur 11 nouveaux cas de séropositivité ces trois dernières semaines, 4 sont des primo-infections, pas décelables avec le test rapide.» Etonnamment, l'Office fédéral de la santé publique se montre favorable au test à résultat rapide en soirée: «Ceux qui le veulent pourraient passer le test. Mais il s'agirait surtout d'en faire la promotion», précise Roger Staub.
Un inconvénient au test rapide
Les deux tests ont-ils la même efficacité?
Un paramètre est mesuré pour le test rapide, au lieu de deux pour le test conventionnel. C'est notamment pour cette raison que, au CHUV, les malades dont on sait qu'ils ont pris des risques passent encore un test conventionnel. Celui-ci peut déceler une infection dans les quinze premiers jours après un rapport, contrairement au test rapide. A la Policlinique médicale de Lausanne, où l'on mettra en place le VCT en octobre, le Dr Bodenmann se veut rassurant: «En cas de suspicion de primo-infection nous pratiquerons un test conventionnel.»
A savoir
Un adulte sur deux a déjà effectué un test VIH en Suisse.
300 000 tests sont réalisés chaque année, dont 99,7% se révèlent négatifs.
3 personnes sur 1000 sont séropositives.
Test à résultat rapide: sur 600 tests pratiqués à Genève par Dialogai en deux ans, 15 se sont révélés réactifs.
Prix du test VCT: environ 50 fr.
Prix du test traditionnel: environ 60 fr.




Source:
http://www.lematin.ch/pages/home/actu/suisse/actu_suisse__1?contenu=291128


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 29 Aoû 2007 - 00:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dr knock
Galaxie
Galaxie

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2006
Messages: 2 064
Localisation: mon chez moi
Sexe: féminin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 1 Sep 2007 - 11:58    Sujet du message: Le test VIH Répondre en citant

merci doc-malika pour ce scoop, c'est très intéressant ce test en 15 min !!
je me demande quand est-ce qu'il se commercialisera au Maroc.
le sida gagne du terrain marocain jour après jour, et un test pareil pourrait être d'un grand bénéfice aux centres de santé où le 1er contact se déroule généralement entre patient et unité sanitaire Rolling Eyes


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:03    Sujet du message: Le test VIH

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> E-bibliothèque -> News & Recherches Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com