Médecins du Maroc Index du Forum Médecins du Maroc
Site spécialisé en diffusion d'information sur les actualites des Médecins et de la Médecine au Maroc
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Médecins du Maroc 
Bienvenue sur le forum des médecins du Maroc : nous cherchons des modérateurs pour le forum si vous êtes intéressé contacter l'administrateur
la thérapie cellulaire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> E-bibliothèque -> News & Recherches
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
louk
actif
actif

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2006
Messages: 44
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mar 16 Mai 2006 - 16:47    Sujet du message: la thérapie cellulaire Répondre en citant

Savez- vous ce que c'est la thérapie cellulaire?
non!!! et ben voici un article sur la question pour votre culture génerale diffusé sur le site de la fondation de l'avenir pour la recherche médicale appliquée.


"La révolution de la thérapie cellulaire

La thérapie cellulaire pourrait être l'alternative à la greffe.
A l'abri des phénomènes de rejet, elle permet, déjà, de recréer des tissus abîmés par l'âge ou la maladie.

Elle constituera l'un des piliers de la médecine du XXI° siècle

Enjeux

Les trente dernières années ont été marquées par le spectaculaire développement des greffes d'organes. Du rein au foie, en passant par le cœur et les poumons, nous avons appris à remplacer beaucoup de nos organes. Avec un indéniable succès.

Spectaculaires et fortement médiatisés, ces grands événements chirurgicaux ont cependant leurs limites. D'abord à cause de la rareté des greffons disponibles. Ensuite à cause des phénomènes de rejet qui condamnent le malade à un inconfortable traitement immunosuppresseur au long cours.

En permettant de reconstituer les tissus lésés et de réparer nos organes sans les changer, la thérapie cellulaire promet d'être une véritable révolution. Non seulement elle pourrait permettre de vivre plus longtemps, mais elle serait, aussi, susceptible d'offrir une qualité de vie très supérieure à celle accessible au moyen des greffes.


Comment ça marche ?

La thérapie cellulaire consiste à faire fabriquer, par l'organisme lui-même, les tissus à remplacer. Afin que ceux-ci ne soient pas reconnus comme des corps étrangers et soient, donc, parfaitement acceptés.

On utilise, pour cela, les propriétés spécifiques de cellules très particulières : les cellules souches.

Une cellule souche est une cellule encore peu différenciée - peu spécialisée - capable de donner naissance aux milliards de cellules filles constituant tel ou tel tissu. Placée dans certaines conditions, une cellule souche peut donc fabriquer du sang, de l'os, des neurones, ou du foie (voir encadré).

La plupart de nos tissus contiennent les cellules souches capables de les régénérer en cas d'usure ou d'accident. Notre peau, nos os, nos muscles contiennent les cellules souches capables de refaire de la peau, des os ou des muscles. Certains organes, toutefois, comme le cœur ou le pancréas, ne possèdent pas de telles cellules et ne peuvent donc pas se régénérer"naturellement".

La thérapie cellulaire remet au travail les cellules souches afin de leur faire fabriquer, directement au sein de l'organisme ou in vitro, les tissus nécessaires à la réparation des organes. On peut soit utiliser les propres cellules souches du malade afin de réaliser des greffes autologues, soit utiliser des cellules souches étrangères qui ne sont pas suffisamment différenciées pour déclencher une action de rejet.


De la peau jusqu'aux os

Les premières expériences de thérapie cellulaire ont été réalisées dans le cadre de la lutte contre les leucémies, lorsque l'on a fait les premières greffes de moelle osseuse destinées à remplacer celle qui avait été détruite par les irradiations ou la chimiothérapie. C'est ainsi que l'on s'est rendu compte que les allogreffes (provenant d'une autre personne) de cellules souches étaient bien mieux tolérées que celles de cellules normales, victimes de rejet.

Les greffes autologues de peau permettent, aujourd'hui, de soigner les grands brûlés. La méthode consiste à prélever, sur le patient lui-même, un fragment de peau saine que l'on met en culture afin d'obtenir la surface nécessaire. Le greffon obtenu est ensuite placé sur la surface brûlée afin de reconstituer l'épiderme. Une autre méthode consiste à cultiver les kératinocytes (cellules souches de l'épiderme) sur un substrat en polymère dégradable en présence de facteurs de croissance. Après avoir proliféré, ces cellules souches forment un tissu dont on recouvre le corps du malade. En même temps que la greffe se vascularise, le support artificiel disparaît.

En fait, c'est la quasi-totalité de nos organes qui pourrait, à terme, bénéficier de la révolution thérapeutique que constitue la thérapie cellulaire.

Au cours de la prochaine décennie, il est à peu près certain que l'on aura totalement maîtrisé la régénération de tissus comme les os ou les cartilages. Des traitements nouveaux pourront ainsi être apportés à des maladies aussi invalidantes que l'arthrose, grâce à l'utilisation des chondrocytes fabriqués à partir des cellules souches contenues dans la moelle osseuse.

D'autres expériences, dont certaines sont financées par la Fondation de l'Avenir, visent à suppléer des organes aussi vitaux que le foie ou le pancréas.
Contre le Parkinson et l'Alzheimer

La maladie de Parkinson et la maladie d'Alzheimer représentent une menace terrible pour une population vieillissante.

Contre ces graves maladies neurodégénératives, la thérapie cellulaire offre un espoir à court et à long terme.

A court terme, des expériences consistant à greffer des neurones d'origine fœtale ont été réalisées sur l'homme et ont donné de bons résultats contre la maladie de Parkinson. Leur portée est, malheureusement, limitée car l'utilisation de cellules fœtales ou embryonnaires pose de graves problèmes éthiques.

A plus long terme, un deuxième espoir est né depuis que l'on a découvert que le cerveau possède, lui aussi, (dans la région de l'hippocampe) des cellules souches de neurones. Apprendre à faire se multiplier ces cellules souches là où c'est nécessaire - éventuellement en combinant thérapie génique et thérapie cellulaire - sera un des grands défis des trente prochaines années."

c'est trop spécialisé mais c'est " min bab al3ilm bichaye"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Mai 2006 - 16:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
elalami980
administrateur
administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2006
Messages: 990
Localisation: maroc
Sexe: masculin
Point(s): 8
Moyenne de points: 0,01

MessagePosté le: Mar 16 Mai 2006 - 17:37    Sujet du message: la thérapie cellulaire Répondre en citant

génial, merci pr le partage de l'info

Revenir en haut
louk
actif
actif

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2006
Messages: 44
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mar 16 Mai 2006 - 18:28    Sujet du message: la thérapie cellulaire Répondre en citant

pas de quoi, j'ai trouvé que c'est intéressant à connaitre

Revenir en haut
lycie
actif
actif

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2006
Messages: 35
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mar 16 Mai 2006 - 22:15    Sujet du message: la thérapie cellulaire Répondre en citant

c est en cours d essaie pour l incontinence urinaire aussi. Arrow

Revenir en haut
Nour
Galaxie
Galaxie

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2006
Messages: 1 288
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer 17 Mai 2006 - 16:09    Sujet du message: la thérapie cellulaire Répondre en citant

Merci louk.. c interessant.

Revenir en haut
lolita
actif
actif

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2006
Messages: 36
Localisation: Marrakech
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 22 Mai 2006 - 12:18    Sujet du message: la thérapie cellulaire Répondre en citant

la science évolue si vite
à nous d'évoluer comme elle.
_________________
lolita.Med


Revenir en haut
medico
débutant
débutant

Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2006
Messages: 29
Point(s): -1
Moyenne de points: -0,03

MessagePosté le: Mar 23 Mai 2006 - 00:27    Sujet du message: Re: la thérapie cellulaire Répondre en citant

@louk c bon ton topic .merci
mais rah twil bezaf ma9ritou hta chhaft
radi nemchi nechreb Lma Laughing
_________________
être médecin pour rester sans travail!!!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:57    Sujet du message: la thérapie cellulaire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> E-bibliothèque -> News & Recherches Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com