Médecins du Maroc Index du Forum Médecins du Maroc
Site spécialisé en diffusion d'information sur les actualites des Médecins et de la Médecine au Maroc
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Médecins du Maroc 
Bienvenue sur le forum des médecins du Maroc : nous cherchons des modérateurs pour le forum si vous êtes intéressé contacter l'administrateur
Une baisse du cholestérol:risque de cancer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> E-bibliothèque -> News & Recherches
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
malika-doc
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2007
Messages: 685
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mer 25 Juil 2007 - 22:30    Sujet du message: Une baisse du cholestérol:risque de cancer Répondre en citant

Une baisse trop forte du cholestérol augmente les risques de cancer.

Agence France-Presse

Chicago

Réduire le taux de «mauvais cholestérol» (LDL), est un des meilleurs remèdes contre les maladies cardiovasculaires, mais le ramener à un niveau trop bas augmente les risques de cancer, selon une étude publiée mardi aux États-Unis.

Cette mise en garde est le résultat d'une vaste analyse sur 23 études menées au total sur plus de 41 000 patients utilisant des statines, des médicaments destinés à baisser le taux de cholestérol, comme le Lipitor, le Pravachol et le Zocor.

Les chercheurs tentaient de mesurer les effets secondaires de ces médicaments lorsqu'ils ont découvert que des niveaux bas de LDL (lipoprotéines à basse densité) étaient liés à des risques accrus de cancer, d'après cette étude publiée mardi dans le Journal of the American Journal of Cardiology.

Mais des recherches supplémentaires devront être effectuées pour déterminer si la malignité est un effet secondaire provoqué par ces médicaments ou la conséquence d'un faible taux de ce type de cholestérol, ont précisé les chercheurs.

«Les bienfaits déjà prouvés des statines dans la réduction des risques de maladies cardiovasculaires ne sont pas remis en question. Cependant, certains aspects de la baisse des LDL à l'aide de statines méritent de faire l'objet de recherches supplémentaires», a déclaré le professeur Richard Kansas, l'auteur principal de l'étude.

John LaRosa, un expert de ces médicaments à la State University of New York, a pour sa part estimé que les preuves avancées sont insuffisantes pour affirmer qu'«il y a un problème qui dépasse l'impact positif» de la réduction du taux de mauvais cholestérol sur les maladies cardiovasculaires.

SOURCE:http://www.cyberpresse.ca/article/20070725/CPACTUEL/707250362/5146/CPSCIENCES


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 25 Juil 2007 - 22:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
malika-doc
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2007
Messages: 685
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mar 5 Fév 2008 - 22:34    Sujet du message: Une baisse du cholestérol:risque de cancer Répondre en citant


Identification de 7 gènes impliqués dans l'accumulation de cholestérol et triglycérides


http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52909.htm
Un groupe de chercheurs de l'INN-CNR (Institut de Neurogénétique et Neuropharmacologie - Conseil National de la Recherche) de Cagliari, en collaboration avec divers groupes internationaux, a réalisé une étude basée sur l'analyse du génome de 20.000 individus et publiée dans "Nature Genetics". Celle-ci a permis de découvrir 7 nouveaux gènes impliqués dans l'augmentation du cholestérol et des triglycérides et de confirmer le rôle de 11 autres gènes découverts par d'autres groupes.

Serena Sanna, chercheur dans le cadre du projet ProjeNIA de l'INN-CNR et qui a mené cette étude en collaboration avec Cristen Willer en charge du projet FUSION, explique que beaucoup de facteurs comme la sédentarité, la diète, le tabac... influencent la production et l'accumulation de lipides au niveau des artères. Mais connaître les facteurs génétiques associés à cela peut aider à comprendre quels sont les mécanismes de base qui régulent le métabolisme et leur contribution dans le développement de maladies cardio-vasculaires. Ces connaissances permettent de mettre en place une prévention chez les sujets à risque et des thérapies ciblées pour les patients.

Pour savoir si ces variantes d'ADN associées aux lipides influent également sur les maladies coronariennes, les chercheurs de l'INN-CNR ont utilisé une nouvelle approche appelée "Genome-Wilde Association Study" (GWAS) : l'ADN de 4300 individus sardes a été séquencé - 360 mille variations nucléotidiques (SNP's). En complétant la carte du génome (HapMap) et en mettant au point de nouvelles méthodes d'inférence statistique il a été possible de faire un nouveau pas en avant, permettant d'analyser plus de 2 millions de variations de séquences d'ADN à des coûts limités. Les résultats ont été confrontés à ceux d'une étude récente GWAS sur les pathologies coronariennes menée par le Wellcome Trust Case Control Consortium, sur 15.000 volontaires anglais. Il a été montré ainsi que toutes les variantes génétiques responsables de valeurs élevées de LDL-c sont plus fréquentes chez les personnes présentant des affections coronariennes. Les personnes ayant des variantes génétiques associées à des valeurs de triglycérides élevées ont également un risque plus important de développer de telles maladies même si la relation n'est pas aussi évidente que celle concernant les LDL-c.

Il convient de rappeler que les pathologies coronariennes sont la principale cause de mortalité et invalidité des pays industrialisés et leur importance s'accroît rapidement dans les pays en voie de développement.


Revenir en haut
malika-doc
Etoile
Etoile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2007
Messages: 685
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 14 Mar 2008 - 20:23    Sujet du message: cholesterol Répondre en citant

اكتشاف بكتيريا تهضم الكولسترول في الأمعاء 
 
تمكن باحثون فرنسيون من التعرف على بكتيريا في الجهاز الهضمي تقوم بتكسير الكولسترول وتساعد على التخلص منه خارج الجسم، وذلك لاول مرة لدى البشر. 
وأوضح باحثو المعهد الوطني للابحاث الزراعية أن هذه البكتيريا التي تعرف باسم "سترين دي8" يمكن أن تستخدم لاحقا في تخفيض مستوى الكولسترول المرتفع بصورة تشكل خطرا على الصحة. 
وقال فيليب جيرار المسؤول عن البحث: "تم التعرف على عدد من البكتيريا التي تتمتع بهذه الخصائص لدى الفئران والخنازير والقرود ولكن لم يكن اي مختبر حتى الان قد تمكن من عزل البكتيريا المسؤولة عن تحويل الكولسترول الى كوبراستينول، وهو مشتق من الكولسترول يتخلص منه الجسم بالطرق الطبيعية، لدى الانسان". 
ويعرف العلماء منذ ثلاثينات القرن الماضي الدور الذي تقوم به البكتيريا في الامعاء البشرية في عملية التحويل هذه، لكنهم ما كانوا يعرفون اي نوع من البكتيريا يقوم بذلك من بين مائة مليار بكتيريا موجودة في القولون. 
 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:26    Sujet du message: Une baisse du cholestérol:risque de cancer

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Médecins du Maroc Index du Forum -> E-bibliothèque -> News & Recherches Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com